La première exposition d’art immersif dominicaine s’ouvre à Saint-Domingue

En présence du président de la République, Luis Abinader, de la première dame, Raquel Arbaje, et de nombreuses personnalités, la première exposition d’art immersif en République dominicaine a été inaugurée et est ouverte au public à partir d’aujourd’hui, mercredi 6 avril.

Située dans une grande tente de plus de 500 mètres installée sur la Plaza España dans la zone coloniale de Saint-Domingue, l’exposition est consacrée à l’artiste dominicain Ivan Tovar, l’artiste le plus recherché en République dominicaine.

Dans les propos qu’il a tenus lors de la cérémonie d’ouverture, le président Luis Abinader a assuré qu’avec cette inauguration, « nous mettons la culture de notre pays là où elle mérite d’être : au sommet » et a ajouté que « cette exposition marque, sans aucun doute, un avant et un après dans le concept d’exposition dans notre pays et dans la promotion de nos artistes à l’intérieur et à l’extérieur de nos frontières ».

Lors de l’émouvante cérémonie d’ouverture, qui s’est déroulée quelques jours seulement avant le 80e anniversaire de la naissance de l’artiste, la famille d’Ivan Tovar s’est vu décerner à titre posthume l’Ordre de Sánchez, Duarte et Mella.

De même, la maire du district national, Carolina Mejía, a rendu publique la résolution portant le nom d’une rue de la capitale à l’artiste, qui a également été nommé fils adoptif de la ville.

Pour sa part, le ministre du Tourisme, David Collado, a nommé Ivan Tovar ambassadeur posthume de Marca País et a remis à la Fondation Ivan Tovar, organisatrice de l’exposition, le sceau de Marca País.

Par cet acte, il s’agit de reconnaître la transcendance d’un artiste qui a exposé dans les années 1960 aux côtés des plus grands représentants du surréalisme.

Comme l’a exprimé Héctor José Rizek, membre de la Fondation Ivan Tovar, organisateur de l’exposition avec ce spectacle, « Du fond du cœur, je suis persuadé qu’Ivan regarde depuis le ciel cette réunion en son honneur, car je crois toujours que notre pays lui est redevable et, aujourd’hui, nous voulons que cette dette commence à être réglée ».

Une nouvelle façon d’aborder l’art
Tovar Surrealismo Vivo est une expérience sensorielle qui nous permettra non seulement de profiter du parcours personnel et professionnel d’Iván Tovar, l’artiste le plus universel de la République dominicaine, mais aussi d’entrer dans son œuvre grâce aux nouvelles technologies et de contempler son monde avec un nouveau regard.

« Nous nous engageons auprès du talent d’un artiste local qui mérite une reconnaissance internationale, pour créer une expérience avec sa propre identité, combinant l’histoire du pays, l’universalité de l’artiste et les nouvelles possibilités de la virtualité », a expliqué Rizek.

Grâce aux efforts de la Fondation Iván Tovar, une institution dédiée à la diffusion de l’héritage de l’artiste, son œuvre peut être visitée par des milliers de personnes et contemplée d’une manière différente.

Un espace riche en contenus audiovisuels a été aménagé pour l’exposition, équipant les 550 mètres carrés d’exposition immersive de systèmes de projection vidéo et d’audio multicanaux de pointe.

Pour la création des projections et du matériel visuel, on a utilisé une sélection d’environ 400 images d’œuvres, de lettres et de photographies, qui ont été entièrement intégrées par une équipe de spécialistes en projection immersive et en contenu audio. « Peu d’expositions immersives ont la chance d’avoir un tel nombre d’œuvres », a déclaré Rizek, tout en remerciant de nombreux collectionneurs pour leur collaboration. Les visiteurs pourront ainsi naviguer dans la vie de l’artiste et s’immerger dans son iconographie unique.

María Amalia León, mécène et directrice du Centro León, a également pris la parole lors de cet événement et a souligné l’importance de la promotion et du soutien des artistes nationaux. « Car le soutien au secteur culturel n’est pas seulement destiné à promouvoir et à démocratiser les arts. Ces contributions ont permis de générer un contenu culturel de meilleure qualité, de créer une identité et, surtout, d’enrichir la vie de milliers de personnes par leur beauté et leur caractère unique. »

Pour sa part, le président Abinader a ratifié son engagement à soutenir le secteur culturel national, l’un des plus durement touchés par la pandémie : « Nous continuerons à travailler sans relâche, en ouvrant des portes aux créateurs et en veillant à ce qu’ils aient la possibilité de briller de leur propre lumière, dans notre pays et dans le monde entier », a-t-il déclaré.
L’exposition sera ouverte au public jusqu’au 6 juillet.

L’exposition a été parrainée par : Ministère de la culture, ministère du tourisme, mairie du district national, Banco Popular, Banreservas, Listín Diario, Ritmo Social et Kah Kow.

Pourquoi une exposition immersive ?

Les expositions d’art immersif ont gagné en popularité ces dernières années car elles permettent au public de faire l’expérience des peintures, de comprendre les œuvres et de les contempler sous un autre angle. Ils sont l’un des nouveaux formats culturels qui se sont développés le plus rapidement ces dernières années, car ils utilisent les dernières technologies en matière de projection 3D et 2D, d’éclairage et de son, de sorte que les spectateurs ont une approche des œuvres complètement différente de celle des musées traditionnels.

Grâce à la cartographie vidéo et à d’autres technologies, les nouvelles générations pourront voir de près l’œuvre de Tovar et découvrir de nouvelles perspectives sur son travail, sa vie et ses œuvres poétiques et littéraires. L’œuvre de Tovar se distingue par son caractère transgressif et sa capacité à dépasser les conventions. Son imaginaire transcende les frontières du surréalisme, positionnant la tridimensionnalité comme axe transversal de son univers onirique.

Billets
Les billets sont en vente sur le site www.ivantovar.com. Les billets coûteront RD$100 pour les enfants, les étudiants et les plus de 65 ans. Pour les adultes, le coût sera de RD$250.

Horaire et lieu

Du 6 avril au 6 juin 2022
Il sera ouvert du lundi au jeudi de 10 à 19 heures et les vendredis et samedis de 10 à 20 heures.
21 heures. La tente est située sur la Plaza España, dans la ville coloniale.

Autres activités autour du 80e anniversaire d’Ivan Tovar

Le 28 mars, jour du 80e anniversaire d’Ivan Tovar, une exposition d’une importante sélection de dessins de l’artiste a été inaugurée au Museo de Las Casas Reales. L’exposition est ouverte au grand public. Avec l’exposition immersive, ce circuit ajoute à la reconnaissance bien méritée de cette grande figure de notre art, à l’occasion de son 80e anniversaire.

En outre, un livre pour enfants, Las bestias de Ivan, basé sur le « bestiaire » de créatures fantastiques créé par l’artiste Iván Tovar, sera bientôt présenté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 × trois =