Route de l’art: 11 expositions à ne pas manquer

À travers ces onze expositions, vous pourrez apprécier le meilleur et le plus récent de l’art dominicain.

Ces derniers mois, de plus en plus d’espaces, tels que des musées, des galeries et d’autres lieux, ont ouvert leurs portes à de nouvelles expositions consacrées à différentes disciplines artistiques, donnant ainsi aux artistes reconnus, ainsi qu’aux nouveaux créateurs, l’occasion de partager leur travail avec le reste du monde. Voici une compilation des expositions actuellement disponibles, des espaces dans lesquels elles peuvent être vues et de ce qu’elles ont à offrir à chacun, quels que soient ses goûts.

« Inspiré par vous »

« Inspiré en toi » est une exposition iconographique créée en l’honneur de la Vierge d’Altagracia, qui s’inscrit dans le cadre de la célébration des 100 premières années de son couronnement. Elle sera ouverte au public jusqu’au 5 novembre.

Espace: Casa Mella Russo (@casamellarusso)

« Œuvres de lumière »

L’exposition LIKURGO intitulée « Works of Light » a été créée par l’artiste argentine Judith Cisneros en hommage à Carlos Cruz Diez. Il s’agit d’une exposition immersive de lumière, de couleur et de sens dans laquelle l’artiste alterne entre illusion et réalité. Elle est accessible au public jusqu’au 2 septembre.

Galería Nacional de Bellas Artes, Palacio de Bellas Artes (@bellasartesrd)

« Le seuil du décollage »

Une exposition organisée par Laura Castro, composée d’œuvres créées au cours de cinq décennies dans l’atelier Serigrafía Artística, conçu et représenté par Félix « Cocó » Gontier et Alfredo Cordero depuis 1967. L’exposition comprend plus de 40 œuvres et sera visible jusqu’au 28 août.

Espace: Centro Cultural de España en Santo Domingo (@ccesantodomingo)

Exposition d'art El Umbral del Despuegue (KEVIN RIVAS)« Briser le silence »

Une autre exposition que vous trouverez au Centro Cultural de España, dans laquelle l’artiste Lina Aybar (@urdimbre_linaaybar) utilise des langages artistiques pour créer des images qui lui ont servi de stratégie de connaissance de soi et de transit de sa douleur. « Briser le silence » comprend une visite guidée le 20 août à 11h00 et l’exposition elle-même sera ouverte au public jusqu’au 3 septembre.

Espace: Centro Cultural de España en Santo Domingo (@ccesantodomingo)

« Libros inverosímiles: una selección de libros objeto de la colección » (Livres invraisemblables : une sélection de livres de la collection)

Cette collection contient une sélection de livres à tirage limité, issus d’une collection donnée par don José León Asensio, couvrant différents thèmes et comprenant des œuvres telles que « Los cocolos », de Nadal Walcot ; « Fósforos : contém 10 pequenos efêmeros encontros », de Polita Gonçalves ; « Mutaciones del lobo », de Juan Manuel López et « Parts of a body house book », de l’artiste féministe Carolee Schneemann. Ouvert jusqu’au 27 août.

Espace: Mediateca del Centro León (@centroleonrd)

« De la Terre »

Voyage de la main de l’artiste Adela Dore 11 portraits de femmes à l’huile, à travers lesquels Dore exprime la dualité qui existe entre rester dans l’obscurité et en sortir. En outre, cette exposition est spécialement dédiée au sociologue Carlos Dore Cabral, le père de l’artiste, qui est décédé en janvier de cette année. Elle restera ouverte jusqu’au 25 août.

Espace: Museo de Arte Moderno (@museodeartemodernord)

« Mon Nikon et moi »

Une sélection de 36 photographies de sport prises par l’artiste visuel Thimo Pimentel, lauréat du prix national des arts visuels 2016, pour les publications du magazine ¡Ahora ! dans les années 1960 et 1970. Fermeture le 25 août.

Espace: Centro de la Imagen (@centroimagenrd)

« Guérir une nation »

Cette exposition photographique résume les moments les plus emblématiques et représentatifs des contributions apportées en 10 ans de gestion de l’Alliance pour la responsabilité sociale des entreprises du même nom. Elle sera exposée jusqu’au 31 août et les visiteurs pourront faire des contributions en utilisant un code QR et en les déposant dans des tirelires.

Espace: Galería 360 (@galeria360)

Collection permanente

À tout moment, vous pouvez visiter le musée Bellapart et vivre une expérience enrichissante, car cet espace possède l’une des plus précieuses collections d’art dominicain, avec plus de 2 500 œuvres. De même, le musée Bellapart possède la plus importante collection d’œuvres du maître de la peinture dominicaine Jaime Colson, qui a été exposée dans diverses institutions culturelles du monde entier.

Espace: Museo Bellapart (@museobellapart)

Troisième saison d’Indómita

La troisième saison d’Indómita, qui s’inspire de la poésie de Pedro Mir, présente des pièces créées comme un lien entre la mode et la poésie par les designers Verónica Modesto de Bless My Funk Home, Distrito 79, Jacqueline Then, Jasmín Abu Naba’a, Lizander Jiménez et Sinead Fachelli. Elle sera disponible à la Galería Indómita jusqu’en décembre et les bénéfices qu’elle génère serviront à la création d’un fonds destiné à soutenir les designers émergents et les initiatives liées à la mission.

Espace: Galería Indómita (@indomita.do)

« D’ici et de là

« De aquí y de allá » est une exposition créée pour renforcer les liens culturels entre Porto Rico et la République dominicaine, puisqu’elle est composée d’œuvres d’artistes des deux pays. Cette exposition comprend des créations des artistes portoricains Marcos Alegría, Diógenes Ballester, Jesús -Chuito- Cardona, Dafne Elvira, Carmelo Fontánez, Felipe Jiménez Marcell, Dennis Mario Rivera, Nora Rodríguez Vallés, Jorge Romero et Rafael Tufiño. L’art dominicain est également représenté par les créations des artistes Enriquillo Amiama, Ada Balcácer, Carlos Hinojosa, Mirna Ledesma, Miguel Núñez, Manuel Nina Cisneros, Ramón Oviedo, Cristóbal Rodríguez, Rosa Tavárez et Alberto Ulloa. L’exposition sera ouverte au public jusqu’au 31 août.

Espace: Museo de las Casas Reales

En savoir plus: ART

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

18 − 2 =