Les RD doivent se préparer à adopter officiellement la technologie des véhicules électriques

L’entreprise se prépare à adopter la technologie des véhicules électriques

Le président de Santo Domingo Motors (SDM), Anibal Rodriguez, a déclaré hier que la République dominicaine devait s’adapter pour recevoir officiellement la technologie des véhicules électriques.

« C’est l’avenir, sans aucun doute. Cela dépend de nous, en tant que pays, de la vitesse à laquelle nous nous préparons. Les fabricants sont très avancés, mais ils doivent s’assurer que les bonnes conditions existent sur le marché local pour diffuser la technologie », a-t-il déclaré.

M. Rodriguez a également indiqué que Santo Domingo Motors dépendait fortement du fabricant pour l’adoption de la technologie en République dominicaine.

Il a indiqué que SDM examinait, avec l’usine General Motors au Mexique, « certains aspects nécessaires à l’adaptation du pays pour recevoir la technologie électrique, qui est une technologie différente, une technologie qui nécessite une structure de charge ».

Il a également indiqué que l’adoption de cette technologie nécessitait d’autres aspects tels que des incitations économiques et non économiques, ainsi que des éléments de construction, entre autres.

« Nous avons besoin que les constructions civiles, par exemple les logements, les centres commerciaux, les bureaux, commencent à avoir des stations de recharge, parce que nos bâtiments ne sont pas conçus aujourd’hui pour qu’il y ait un remplacement de la flotte de véhicules existants par des véhicules électriques ».
Aníbal Rodríguez
Président de Santo Domingo Motors

Le président de l’usine General Motors au Mexique, José Francisco (Paco) Garza, a déclaré qu’ils travaillaient main dans la main avec Santo Domingo Motors pour créer les conditions nécessaires à la redistribution des véhicules électriques en République dominicaine.

« Nous travaillons avec notre distributeur en République dominicaine pour créer, du point de vue de la redistribution, les conditions nécessaires à l’accélération de cette adoption (technologique) », a déclaré Paco Garza.

Politiques publiques

Paco Garza a souligné qu’ensuite, des politiques publiques appropriées sont nécessaires pour créer des infrastructures de charge (chargeurs électriques), des incitations fiscales et non fiscales et, évidemment, pour comprendre les impacts de la consommation d’électricité.

« Nous commencerons bientôt à commercialiser des véhicules électriques en République dominicaine. Nous pourrons annoncer plus tard les marques qui seront commercialisées. Nous travaillons avec notre distributeur (SDM) afin de créer les conditions propices à l’adoption de la technologie », a-t-il déclaré.

Il a indiqué que General Motors s’était engagé à ce que, d’ici 2035, 100 % de la production nord-américaine de véhicules soit constituée de véhicules électriques.

« Nous transformons nos installations pour la production de véhicules électriques…, mais nous devons nous préparer à l’avance afin de pouvoir fournir le meilleur service à nos clients et de disposer des conditions nécessaires pour les utiliser correctement », a-t-il déclaré.

Il a indiqué que les véhicules électriques représentent actuellement environ 2 % des ventes de General Motors.

« Cela va avoir tendance à s’accélérer, car nous allons lancer plus de produits sur le marché mondial. Cela aura tendance à s’accélérer pendant le reste de l’année 2023 et d’ici 2024, ce pourcentage sera beaucoup plus élevé », a-t-il déclaré.

Source: Diariolibre.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − dix-huit =