Divers commerçants garantissent l’approvisionnement pour les vacances de Noël

Bien que l’approvisionnement en matières premières que les industries locales achètent à l’étranger pour la production alimentaire soit retardé en raison de la crise logistique internationale, les hommes d’affaires assurent qu’ils ont suffisamment de produits pour garantir l’approvisionnement pour les vacances de Noël.

Mario Lama, président de l’Organisation nationale des entreprises commerciales (ONEC), a déclaré que, bien que certains produits puissent subir une hausse des prix en raison de l’augmentation des taux de fret, qui ont augmenté de plus de 100 %, le pays ne connaîtra pas de pénurie d’aliments ou d’appareils ménagers.

« La République dominicaine est l’un des rares pays à être approvisionné, nous cherchons des marchés alternatifs pour nous approvisionner », a déclaré le marchand.

Il a expliqué que les frais de transport élevés ont entraîné une augmentation qu’il estime à environ 10 % pour certains des produits importés.

Il a indiqué que cette valeur dépend du marché sur lequel les associés ont passé des commandes ou importé des produits ou des matières premières.

Pour sa part, le président de la Fédération dominicaine des commerçants (FDC), Ivan Garcia, a déclaré que les petits commerçants ont importé des produits pour la saison de Noël des États-Unis et du Chili afin d’assurer l’approvisionnement pendant les vacances.

« Le commerçant a demandé que les consommateurs soient rassurés sur le fait qu’il n’y aura pas de pénurie », a déclaré Ivan Garcia.

Estimations

– Processus
L’association des armateurs de la République dominicaine a prévenu que la crise de la chaîne d’approvisionnement internationale se poursuivrait pendant au moins une année supplémentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

12 + dix-huit =