Le ministre de l’industrie, du commerce et de Mipymes inaugure le CLAEC et le sommet d’Anadegas

Víctor Ito Bisonó, a fait l’éloge du travail et de l’engagement d’Anadegas lors du Covid-19.

Le président de l’Association nationale des détaillants d’essence (Anadegas) et nouveau directeur général de la CLAEC, Juan Matos, a apprécié la fonction « transcendantale » que cette entité a exercée en temps de crise et, à son tour, le « grand soutien » que le président de la République, Luis Abinader, a apporté à ce secteur.

C’est en ces termes que M. Matos s’est exprimé le premier jour du 60e sommet de la Commission latino-américaine des entrepreneurs du secteur des combustibles (CLAEC), auquel ont participé 140 délégués internationaux représentant 12 pays.

En prononçant le discours d’ouverture de l’événement, M. Matos a souligné qu' »il est bon de voir Anadegas se soutenir elle-même, c’est la plus grande réussite et cela montre que nous nous renforçons en tant qu’institution ». Il convient de noter que la conférence CLAEC s’est tenue dans plusieurs pays d’Amérique latine, avec de nombreux succès. Dans celui-ci, en particulier, il y a eu de bonnes décisions pour le secteur et les entrepreneurs du secteur des carburants, et cela est dû au grand soutien de notre président Luis Abinader, que nous remercions infiniment », a-t-il déclaré.

M. Matos a remercié la présence de pays tels que l’Argentine, l’Uruguay, le Honduras, le Salvador, le Brésil, le Mexique, le Costa Rica, le Pérou et le Guatemala, présents à cette activité.

Pour sa part, le ministre de l’industrie, du commerce et des PME, Víctor Ito Bisonó, a souligné la performance d’Anadegas pendant la pandémie de grippe aviaire de 19 ans, un rôle qui a aidé la nation dominicaine à maintenir les industries en activité. Il a également souligné sa réaction positive au plan de subvention.

« Le CLAEC n’est plus un engagement d’Anadegas, mais de la République dominicaine », a-t-il déclaré.

Daniel Sanguinetti, président sortant de cette entité, a déclaré qu’à travers les différentes réalités vécues par chaque entrepreneur du secteur des carburants, des informations de haute qualité sont créées et deviennent une grande contribution pour les autorités de chaque nation, au moment de prendre des décisions.

« Nous commercialisons les carburants pour que notre économie puisse prospérer et que nos pays puissent aller de l’avant », a-t-il déclaré.

Cette commission va épuiser un programme de travail qui traitera de la rentabilité du commerce des carburants à travers son cadre réglementaire, de l’influence de la mobilité électrique et de la manière dont elle affecte le commerce, ainsi que des frais de cartes de crédit et de la manière dont ils affectent sa rentabilité.

Lors de cette première journée, plusieurs personnalités étaient présentes : le secrétaire de l’organisation, Daniel Añon, l’ancien président du Sénat, Andrés Bautista, représentant le président, Luis Abinader, entre autres.

Le 60e Sommet de la Commission latino-américaine des entrepreneurs du combustible (CLAEC) se tiendra jusqu’au 29 de ce mois, dans les installations de l’hôtel Serenade à Punta Cana.

Source : Eldinero.com.do

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois + 16 =

Verified by MonsterInsights