La RD prévoit d’accueillir 3 millions de croisiéristes d’ici 2024.

Avec l’expansion des infrastructures portuaires pour l’accueil des navires de croisière, les autorités estiment que l’arrivée des croisiéristes en République dominicaine dépassera les 3 millions d’ici 2024.

Le directeur exécutif de l’Autorité portuaire dominicaine (Apordom), Jean Luis Rodríguez, a indiqué qu’il s’agissait d’un objectif réalisable, après que le pays a attiré 2,3 millions de visiteurs par voie maritime en 2023.

Dans le cadre du lancement d’une application mobile de l’Apordom, M. Rodríguez a indiqué qu’avec l’habilitation de Samana Bayport, d’Arroyo Barril et du port de croisière de Barahona qui devrait être prêt pour 2026, la capacité logistique pour l’accueil d’un plus grand nombre d’excursionnistes serait augmentée.

« L’objectif est que d’ici 2028 – et c’est un objectif que nous nous fixons – cinq à six millions de croisiéristes arrivent en République dominicaine », a-t-il déclaré.

En ce qui concerne l’arrivée des compagnies maritimes au nouveau port de Cabo Rojo, construit à Pedernales, M. Rodriguez a indiqué que l’Apordom continue de travailler à la promotion de ce terminal afin de conclure des accords avec les compagnies de croisière qui incluent cette destination dans leurs itinéraires.

Selon le Diario Libre, le fonctionnaire estime qu’en octobre de cette année, la fréquence des navires touristiques accostant au port se normalisera et qu’ils commenceront à arriver sur une base mensuelle.

En fait, il a indiqué que les autorités aéroportuaires dominicaines ont récemment rencontré des entreprises telles que Disney Cruise Land et Royal Caribbean en Jamaïque, où elles ont discuté de cette destination émergente.

« Nous avons récemment signé un accord avec l’autorité portuaire de la Jamaïque, nous y avons tenu plusieurs réunions avec les différentes compagnies de croisière et nous prévoyons qu’avec l’entrée de ces nouveaux ports, les compagnies maritimes seront informées et pourront commencer à faire entrer des navires en République dominicaine », a-t-il déclaré.

Il a souligné que « nous n’avons pas encore les itinéraires et les calendriers, mais nous savons que d’ici octobre, certaines compagnies de croisière ont confirmé qu’elles viendraient à Cabo Rojo ».

L’arrivée des navires de croisière prendra du temps

Il a expliqué qu’il est normal, dans le secteur des croisières, qu’un nouveau port mette du temps à atteindre une fréquence significative de navires.

« Si nous nous souvenons de Taino Bay, lors de sa première année d’activité (2021), il a accueilli environ 300 000 croisiéristes, et l’année suivante, 800 000. Nous prévoyons plus d’un million de croisiéristes cette année, c’est donc normal. Les programmes de croisière sont organisés jusqu’à trois ans à l’avance », a-t-il déclaré.

Apordom prévoit que jusqu’à 500 000 croisiéristes arriveront à Cabo Rojo d’ici 2028, une projection qui réduirait de moitié le million de croisiéristes estimé pour cette année-là le jour de l’inauguration du port.

Source :Arecoa.com

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × 5 =

Verified by MonsterInsights