Espaillat met en valeur sa richesse écotouristique et culturelle

Dans le but de présenter les principales richesses naturelles, culturelles et gastronomiques, ainsi que l’offre de tourisme d’aventure de la province d’Espaillat, le Cluster Ecotourisme de cette destination a développé une visite expérientielle de deux jours pour les journalistes et communicateurs représentant les principaux médias nationaux, à travers les communautés de Moca, Jamao al Norte et Villa Trina.

La visite expérientielle a commencé par un arrêt dans la municipalité de Jamao al Norte, où ils ont participé à deux des activités que le voyagiste communautaire, Jamao Ecotours, mène dans la région : le kayak et la randonnée ; elle s’est terminée à la Casa de Reyita, une femme locale qui offre à ses visiteurs de la nourriture créole et un hébergement sous tente.

La journée s’est poursuivie par le transfert des journalistes à Los Bueyes, à Villa Trina, où ils ont été accueillis par Rosa Rivas, directrice exécutive du cluster écotouristique, qui a présenté le projet Sereno de la Montaña, un hébergement qui représente l’essence et la beauté de la province d’Espaillat, sur la base d’une offre complète comprenant l’hébergement, les guides de ses espaces naturels et la cuisine locale, des services proposés par des jeunes et des femmes rurales qui, depuis plus de 15 ans, sont les hôtes par excellence de ce lieu emblématique.

Le Sereno de la Montaña est géré sous la supervision de l’Association pour le développement de la province d’Espaillat, ADEPE, et du Cluster écotouristique de la province, qui veillent à la formation de ses ressources humaines, ainsi qu’à la préservation de l’environnement, en tant qu’alliés par excellence du tourisme durable à impact communautaire.

Du Sereno de la Montaña partiront plusieurs excursions, comme les cascades de La Gloria, Río Partido et Arroyo Grande, cette dernière ayant été choisie comme cadre naturel pour couronner les aventures de la première journée de visite de la presse invitée.
Le deuxième jour, la ville de Moca a été l’épicentre des activités grâce à un tour de ville qui comprenait des visites guidées à la Casa Museo del Presidente Ramón Cáceres, un centre touristique et culturel qui conserve les souvenirs et les œuvres du premier président de la République dominicaine ; le Musée du 26 juillet, qui rappelle les héros qui ont exécuté l’assassinat du tyran Ulises Heureaux. À la sortie de cette enclave, un bref parcours les a conduits à la rue 3D, qui utilise cette technique artistique pour montrer les différentes attractions touristiques de la province.

Ils ont également visité la paroisse du Sacré-Cœur de Jésus, principal temple des croyants de la religion catholique dans cette municipalité, déclarée patrimoine mondial par l’UNESCO en 1990 et patrimoine monumental de la République dominicaine par le pouvoir exécutif en 2006.

Une autre étape de leur parcours était l’église de Nuestra Señora del Rosario, où se trouvent les restes des héros de la révolte du 2 mai 1861 contre l’annexion à l’Espagne, ainsi que ceux du président Ramón Cáceres et de son père, le général Manuel Cáceres.

Lors de la visite dans la ville de Moca, les journalistes étaient accompagnés du président du cluster écotouristique, César Iván Rosario, qui a déclaré : « Nous sommes heureux que vous ayez accepté notre invitation à connaître et à expérimenter une partie de ce que nous avons à offrir. Nous sommes convaincus qu’avec votre aide, beaucoup plus de personnes seront intéressées à connaître tout notre potentiel et qu’ensemble nous favoriserons le développement de notre destination », il a également souligné que la province attend d’être déclarée « Province de l’écotourisme », ce qui contribuera de manière particulière à son développement, en attirant les investissements nécessaires à sa croissance en tant que destination pour le tourisme international, comme elle l’est déjà pour le marché local.

La mission principale du Cluster écotouristique de la province d’Espaillat (ProEspaillat) est de promouvoir le développement de la province d’Espaillat, de la région et du pays, avec ses habitants, afin d’atteindre un progrès socio-économique et agro-écologique durable pour le bien-être de la famille dominicaine et des générations futures.

Le voyage s’est conclu par deux arrêts très spéciaux, le déjeuner au restaurant Mocano Las 4F, où ils ont été accueillis par ses propriétaires et ont goûté le plat signature de la province « mofongo ». La clôture du voyage expérientiel a été réservée au bar « El Grano de Café », l’un des projets de la famille Crisóstomo, qui a joué un rôle important dans la promotion de l’art, de la culture et du bon service dans la province d’Espaillat.

À propos de la province d’Espaillat

Elle est située dans la région du Cibao et se classe au 11e rang en termes de population. Elle est bordée au nord par l’océan Atlantique, à l’est par la province de María Trinidad Sánchez, au sud par les provinces de Duarte, Hermanas Mirabal et La Vega, à l’ouest par Santiago et au nord-ouest par Puerto Plata. Elle a une superficie de 843 kilomètres carrés et possède une variété de monuments culturels, d’attractions touristiques et de musées qui sont représentatifs du pays. En outre, cette région est connue pour sa grande production agro-industrielle et a connu ces dernières années un développement immobilier et financier remarquable.

Source: Mitur.gob.do

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

onze − 1 =

Verified by MonsterInsights