San Pedro de Macorís, la ville des plus beaux couchers de soleil

À l’est du pays, à environ une heure et trente minutes de Santo Domingo, se trouve l’une des provinces ayant la plus grande valeur historique et le plus grand patrimoine architectural de la République dominicaine, San Pedro de Macoris, propriétaire des plus beaux couchers de soleil de tout Quisqueya.

Le Sultan de l’Est, comme on l’appelle également, possède des styles architecturaux uniques, tels que : la cathédrale de l’Apôtre San Pedro, construite en 1903, considérée comme un héritage, un joyau architectural et une richesse culturelle de la province. En plus de cela, il y a d’autres bâtiments de style victorien des XIXe et XXe siècles, construits en bois, situés autour du parc central.

Grâce aux différents noyaux migratoires qui ont formé la province depuis ses débuts, la province de San Pedro de Macorís possède l’une des gastronomies les plus riches en termes de saveur et de diversité. Elle partage des caractéristiques communes avec la cuisine nationale et ajoute ses propres caractéristiques héritées des groupes d’immigrants des îles britanniques. L’un d’eux, connu sous le nom de « Cocolos », a marqué l’arrivée des cuisiniers dans la zone orientale, conservant leurs coutumes ancestrales et servant de référence culinaire pour San Pedro de Macorís.

Parmi les plats typiques et les plus représentatifs de sa diversité gastronomique figurent les « domplines », faites de farine de blé, accompagnées de morue, de salami ou noyées dans le fromage. De même, il y a le « Johnny Cake » (Yaniqueque), la soupe calalú, le fungí et le guavaberry, ce dernier est une liqueur d’origine Cocolo, appelée la boisson typique de San Pedro de Macorís.
Un autre groupe migratoire de référence dans la province sont les « Guloyas », qui font également partie de l’idiosyncrasie des Petromacorisanos, à travers des manifestations artistiques, caractérisées par l’utilisation de costumes colorés et de danses joyeuses et contagieuses.

S’il est vrai que San Pedro de Macorís est une terre de poètes et le berceau du baseball dominicain, c’est aussi une destination très diversifiée, qui possède des lieux d’intérêt touristique tels que : La Cueva de las Maravillas, un monument naturel qui dispose de tous les services et infrastructures pour offrir à ses visiteurs une expérience complète, agréable et attrayante.

Il y en a aussi : Le lagon de Mallén et le refuge de faune sauvage de Río Soco, idéal pour méditer et être en plein contact avec la nature. Les autres lieux d’intérêt sont : La Fuente de Oro, la rivière Cumayasa, le centre historique de San Pedro de Macorís, le Metro Country Club, le Guavaberry and Country Club, la plage Guayacanes, la plage Caribe et la plage Boca del Soco.

Un fait à savoir
San Pedro de Macorís est l’une des villes les plus importantes et la quatrième plus grande de la République dominicaine. Son économie tourne, en général, autour de l’agriculture, ceci en raison de ses grandes quantités de canne à sucre. Les autres points importants de son économie sont l’industrie des zones franches, l’élevage et le tourisme.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

19 − 12 =