Valle Nuevo, une zone d’écotourisme qui attire de nombreux visiteurs en raison du froid hivernal

En raison de ses basses températures et de son fort potentiel écotouristique, le parc national de Valle Nuevo, situé à 2 200 mètres d’altitude dans la Cordillère centrale (au centre de la République dominicaine), est devenu l’un des endroits préférés des locaux et des étrangers pour visiter cette saison.

Dans ce type de plateau alpin, où ces derniers jours, de nombreuses gelées ont attiré l’attention, avec des températures allant de zéro à -7,6 degrés Celsius, les visiteurs peuvent profiter du froid caractéristique de « New York », sans visa ni passeport, ce qui met en évidence la variété de microclimat que possède le pays.

Dans ce lieu, situé entre Constanza et La Vega, les gens peuvent apprécier la beauté du paysage des forêts humides de ce foyer de conifères (Pinus occidentalis), une forêt très répandue dans la zone protégée. La présence de plus de 200 espèces de plantes peut également être observée.

Selon le vice-ministre des zones protégées et de la biodiversité du ministère de l’environnement et des ressources naturelles, Federico Franco, il existe une liste de plus de 65 espèces d’oiseaux et, malheureusement, des espèces exotiques envahissantes comme le lapin de garenne (Orictolagus coniculus) et la truite arc-en-ciel (Oncorhynchus mykiss).

« Cette réserve est le potentiel hydrologique le plus important du pays car d’importants fleuves y prennent naissance », a déclaré M. Franco.

Il précise que les aires de camping sont situées à environ 30 kilomètres des pyramides.

Pour accéder à la zone, vous pouvez vous rendre à Constanza – Camping-Rancho al Medio (via El Convento), à environ 30 kilomètres.

Conditions de visite

Selon Julio Jhanel Encarnación Apolinar, promoteur de l’écotourisme, il y a deux façons de se rendre à Valle Nuevo, la première étant de s’y rendre de 8 h à 17 h, à condition de ne pas y passer la nuit.

« Si vous avez l’intention de camper pour un maximum de deux nuits, pas plus, vous devez faire une réservation et obtenir un permis de séjour de nuit en envoyant un courriel à [email protected] au moins dix jours à l’avance », a-t-il déclaré.

Cet e-mail doit contenir la date du voyage, le chef de groupe et les campeurs, avec leurs noms et prénoms et leur numéro de carte d’identité ou de passeport (et si des mineurs partent, indiquez leur âge).

Dans le cas où le groupe dépasse six personnes, le montant du groupe sera réparti entre les espaces de camping (17 espaces avec une capacité de 06 personnes), le droit d’entrée au Parc est de RD$150.00 par personne. Les enfants de moins de 12 ans sont exemptés.

Il est interdit de boire de l’alcool, d’utiliser des ustensiles jetables et d’amener des animaux domestiques dans le parc. En outre, le bruit et les feux de joie ne sont autorisés que dans la zone de surveillance sous le contrôle des gardes forestiers, a ajouté Julio J. Encarnación.

Vêtements

Lors de la visite du lieu, appelé « Madre de las Aguas » (Mère des eaux), il est recommandé d’apporter des manteaux chauds pour se couvrir du froid, des chaussures fermées telles que des bottes ou des tennis résistantes, des aliments qui ne nécessitent pas de cuisson et faciles à préparer.

Source: Mitur.gob.do

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × 3 =