La RD en passe de devenir une plaque tournante de la logistique

La première mission HUB Logistics-Spain organisée par la Chambre de commerce américaine en République dominicaine (AMCHAMRD) avec le soutien de la Direction générale des douanes (DGA) démarre dans la ville de Saragosse, en Espagne, dans le cadre des actions du Comité national de facilitation du commerce (CNFC) visant à faire de la République dominicaine un HUB logistique de classe mondiale.

La DGA, en tant que titulaire de la présidence de la CNFC, finance l’exécution d’une étude du segment Hub afin de déterminer le marché à aborder, de connaître les opportunités, les forces et les stratégies à mettre en œuvre pour atteindre l’objectif défini par le président Luis Abinader.

L’étude est menée par l’AMCHAMRD, en tant que titulaire du secrétariat de la CNFC et la mission s’inscrit dans le cadre du développement de la recherche en tant que dynamique pour connaître les bonnes pratiques à émuler, Saragosse ayant été choisie comme destination car elle dispose de la plus grande plateforme logistique d’Europe.

Les activités réalisées par les participants, le premier jour, ont consisté en une rencontre avec l’adjointe au maire de la ville, Sara Fernàndez Escuer, qui a déclaré : « À la mairie de Saragosse, nous croyons, faisons confiance et parions beaucoup sur la collaboration public-privé, nous pensons que les institutions ont la responsabilité de faciliter la société civile pour mettre en œuvre leurs projets ».

Ils ont également visité les installations du Zaragoza Logistic Center, un centre international d’excellence en matière de recherche et d’enseignement dans le domaine de la logistique et de la gestion de la chaîne d’approvisionnement, et ont participé à des séminaires liés au HUB logistique donnés par le CESTE, l’école internationale de commerce.

La mission est composée de propriétaires et de cadres supérieurs de 17 entreprises du secteur privé en République dominicaine. Elle est dirigée par le directeur général adjoint de la DGA, Johannes Kelner, au nom du directeur Eduardo Sanz Lovatón et de l’institution, en collaboration avec la directrice des projets et du développement institutionnel de l’AMCHAMDR, Perla de la Rosa.

À propos du Comité national de facilitation des échanges (CNFC). Il s’agit d’un partenariat public-privé créé par décret et établi dans la nouvelle loi générale sur les douanes n° 168-21. L’objectif de la CNFC est de faciliter la coordination interne et la mise en œuvre des dispositions de l’Accord sur la facilitation des échanges de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), en plus de servir de table permanente de dialogue pour aborder les questions liées à la facilitation et à la logistique du commerce extérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 − 1 =