La République dominicaine parvient à signer un accord de transport aérien avec l’Espagne après 12 ans d’attente

Le Conseil de l’aviation civile (JAC) a annoncé qu’un accord de transport aérien a été signé aujourd’hui avec le Royaume d’Espagne dans le but de promouvoir le développement et la croissance soutenue du tourisme et des investissements dans le pays, dans le cadre de la 42ème édition de Fitur 2022.

L’accord a été signé, pour la République dominicaine, par le président de la JAC, José Ernesto Marte Piantini, et pour le Royaume d’Espagne, par le directeur général de l’aviation civile, Raúl Medina Caballero, qui a actualisé le cadre juridique qui couvre les liaisons aériennes entre les deux pays, en l’adaptant à la réglementation actuelle.

Le président de la JAC a déclaré que cet accord, qui était en gestation depuis 12 ans, est le résultat de la révision des relations aériennes bilatérales entre les deux pays. Il a ajouté que la signature de cet accord est réalisée dans le but de promouvoir le développement des services aériens entre les deux nations.

Il a également rappelé que ce document remplace et actualise l’accord sur les transports aériens, signé il y a 54 ans, le 15 mars 1968 exactement.

Marte Piantini a déclaré que pour le secteur aéronautique dominicain, l’Europe est très importante car elle représente 18% du marché total et est la deuxième région la plus active, après l’Amérique du Nord. « Sur le marché européen, l’Espagne est historiquement la plus active, avec plus de 600 000 passagers transportés en 2019 ».

A l’issue de la signature de l’accord, le président de la JAC a également souligné que depuis 2018, le marché de l’aviation civile entre l’Espagne et la République dominicaine est de 99% depuis et vers la ville de Madrid. Soulignant que les investissements étrangers de l’Espagne au cours de la période (2010 – 2019) s’élèvent à 1 896,21 millions de dollars US, soit 6,7 % du total des investissements étrangers (25,5 milliards) au cours de cette période.

Sur le total des investissements étrangers espagnols, 55% sont consacrés au secteur du tourisme en République dominicaine, répartis dans 24 chaînes hôtelières avec un total de 98 hôtels et 46 142 chambres, ce qui se traduit par 57,5% du total des chambres disponibles en 2019 (80 000 chambres).

Le président de la JAC était accompagné lors de la signature de cet accord par Frank Rainieri, président de l’Association des aéroports privés de la République dominicaine, ainsi que par les membres du Conseil : Roman Ernesto Caamaño, directeur de l’IDAC ; l’ingénieur Nasim Antonio Yapor, représentant du secteur privé et Andres Marranzini Grullón.

Points de l’accord
– Approche de libéralisation totale.

– Les tarifs seront librement imposés par les compagnies aériennes des parties.

– La capacité sera fixée en fonction des besoins du marché.

– 5ème liberté des droits de trafic aérien pour les vols combinés de passagers et de marchandises, jusqu’à 25 fréquences hebdomadaires.

– Les compagnies aériennes des parties peuvent omettre des points intermédiaires ou au-delà sur un ou plusieurs vols.

– Il prévoit que chaque partie peut conclure des accords de commercialisation, tels que des accords de partage de codes ou d’espace de blocs, avec une ou plusieurs compagnies aériennes de l’une des parties ou d’un pays tiers.

– 5ème liberté des droits de trafic aérien pour les services aériens tout-cargo, avec une fréquence illimitée, et les points intermédiaires peuvent être réorganisés et omettre un ou plusieurs points sur la route.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 + 18 =