Le gouvernement et la société civile soulignent les contributions des femmes rurales

Le gouvernement, par l’intermédiaire des ministères de l’économie, de la planification et du développement, de la femme et de l’agriculture, ainsi que des organisations soutenant les femmes rurales, a organisé un séminaire sur leurs contributions au développement national et sur l’associativité, en tant qu’outil de promotion de ces contributions dans la sphère économique et sociale.

Le séminaire « Contributions des femmes rurales au développement de la République dominicaine », qui s’est déroulé les 30 et 31 octobre, a abordé les possibilités offertes par les associations en tant qu’outil de participation, de leadership et d’autonomisation des femmes et des hommes, en tant que sujets de droits et acteurs de premier plan du développement rural.

Lors de l’ouverture de la conférence « Avancées et défis face à la Déclaration de la Décennie de la femme rurale 2024-2034 », qui s’est tenue au siège de l’Université autonome de Saint-Domingue (UASD), la vice-ministre de la coopération internationale du ministère de l’économie, Olaya Dotel, a souligné la nécessité d’améliorer la qualité des services dans les zones rurales et de promouvoir leurs activités économiques, afin de générer des vies effectivement autonomes.

« Nous travaillons pour que les femmes et leurs familles puissent mener une vie pleine, avec la possibilité de choisir leur avenir », a déclaré la politologue.

Selon Mme Dotel, alors que le monde adopte des positions d’engagement en faveur de la préservation de l’environnement, le concept de « réussite » doit être étroitement lié à un développement harmonieux avec la nature.

Miriam Guzmán, vice-ministre du développement rural du ministère de l’agriculture, a souligné l’importance de réduire le fossé entre les zones urbaines et rurales, car c’est dans les campagnes que la production alimentaire d’un pays est générée.

Mme Guzmán a salué l’approche du gouvernement actuel, qui consiste à investir là où vivent les gens afin de parvenir à un développement équitable et inclusif.

Source: presidencia.gov.do

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − cinq =

Verified by MonsterInsights