Ministère de l’Agriculture va interdire les cultures hôtes

Le ministère de l’Agriculture a informé que du 1er juillet au 30 septembre, l’interdiction temporaire de cultiver divers fruits et légumes, notamment ceux qui sont les hôtes de la mouche blanche, commencera.

Le Conseil régional de la lutte intégrée contre les parasites a alerté les producteurs pour qu’ils respectent cette disposition officielle établie par la résolution n° 45-08 du Département de la santé végétale du ministère de l’Agriculture, et qui vise à briser le cycle du parasite afin d’assurer la protection des plantations.

Le ministre de l’Agriculture, Limber Cruz, a ouvert un processus par le biais des directions régionales pour soutenir tous les producteurs dans la plantation de cultures non-hôtes afin de renforcer et de continuer à assurer la production alimentaire en République dominicaine.

« Et pour se conformer à la mission du président de la République, Luis Abinader, d’assurer la sécurité alimentaire », a-t-il déclaré.

Le conseil régional est composé des directeurs et du personnel technique des régions Centre, Sud et Sud-Ouest de l’agriculture.

« À partir de maintenant, nous devons établir le respect de l’interdiction afin qu’après le premier (juillet) nous n’ayons pas de culture hôte pour l’aleurode. Les producteurs doivent être les premiers à y contribuer et à s’adresser à nous (Agriculture) pour chercher des cultures alternatives que nous pouvons planter », a déclaré le vice-ministre de la production, Eulalio Ramirez, à la tête de la réunion à Azua.

Il a également exprimé sa gratitude au nom du ministre de l’Agriculture pour la volonté des agro-industries de toujours travailler « très ponctuellement avec les autorités officielles, pour maintenir une production alimentaire élevée dans toutes ces régions et leur volonté de faire respecter les réglementations ».

Ángela Pérez, gouverneur d’Azua, Juan Clase, directeur national adjoint de la santé végétale, Luis Zoquier, de l’Association des fabricants de conserves pour l’agriculture (Afconagro), Luis Cabrera, de la Fédération des agriculteurs indépendants Mama Tingó (FECAINMAT), Juan Mateo, directeur régional du sud-ouest, Gregorio de los Santos, directeur régional du sud, Rafael Soto, directeur régional du centre, et Porfirio Álvarez, du Conseil dominicain de l’agroalimentaire (JAD), ont assisté à la réunion.

En savoir plus : Développement en République dominicaine

En savoir plus :  Ministère de l’Agriculture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

deux × un =