Pandémie, économie et tourisme : les thèmes abordés à l’OEA

Bien que la crise qui sévit en Haïti et affecte la sécurité des citoyens en République dominicaine ait été le sujet prioritaire du président Luis Abinader lors de son discours devant la session permanente de l’Organisation des États américains (OEA), les progrès en matière de reprise économique, de tourisme et de pandémie ont également eu leur place dans son discours.

« Je commence ce discours en vous disant comment, malgré une grande adversité, nous avons produit dans notre pays des changements positifs et significatifs pour le peuple dominicain », ont été les mots d’ouverture qui ont cédé la place, brièvement, aux sujets susmentionnés.

M. Abinader a déclaré que le gouvernement qu’il dirige s’est attaché à vacciner rapidement la population dominicaine afin d’atténuer la propagation du virus « dès le début » et de réduire la létalité de la maladie.

En ce qui concerne la reprise économique, le président a déclaré qu’en 2021, le pays a atteint une croissance de 12,3 %, ce qui le place parmi les dix économies à la croissance la plus rapide au monde.

Il a également souligné la reprise du secteur du tourisme, qui, a-t-il dit, est si prospère qu’il a été reconnu par l’Organisation mondiale du tourisme comme le premier pays au monde pour la reprise du tourisme.

« Nos résultats sont le produit d’un peuple qui travaille dur, d’un secteur privé entreprenant, d’une démocratie consolidée et d’un gouvernement engagé dans la lutte contre l’impunité et la corruption », a déclaré M. Abinader, avant d’informer que la République dominicaine dispose déjà d’une loi d’extinction de la propriété et de poursuivre sa participation à la crise haïtienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

dix − six =