Banque centrale : le secteur du tourisme reste le principal pilier économique

Le gouverneur de la Banque centrale de la République dominicaine (BCRD), Héctor Valdez Albizu, a annoncé que l’indicateur mensuel de l’activité économique (IMAE) a enregistré une croissance de 3,1 % en glissement annuel en septembre 2023, le taux le plus élevé de l’année en cours. Avec ce résultat, l’augmentation du produit intérieur brut (PIB) réel au cours du trimestre juillet-septembre s’est élevée à 2,6 %, pour un chiffre cumulé janvier-septembre de 1,7 %.

Il a précisé que « la plus grande contribution de janvier à septembre est venue des hôtels, bars et restaurants, qui ont augmenté de 10,9 %, maintenant le grand dynamisme affiché tout au long de l’année. Pour le seul mois de septembre, le pays a reçu 478 792 touristes par avion, accumulant un record de 6 023 573 visiteurs non-résidents au cours des neuf premiers mois de l’année, avec un taux d’occupation des hôtels de 75 %. Si l’on ajoute à cela les plus de 1 607 360 croisiéristes qui ont visité le pays de janvier à septembre, le nombre total de visiteurs a atteint 7 630 933, un autre jalon historique pour le tourisme ».

Il a également souligné que la performance au mois de septembre de l’activité de construction, un secteur qui a un grand effet multiplicateur sur les autres activités économiques, est remarquable.

Il a souligné qu’après avoir enregistré des résultats négatifs au cours de certains mois du premier semestre de cette année, en grande partie en raison de la modération de la demande intérieure et des coûts élevés des intrants, la construction a continué à se redresser en augmentant de 9,5 % en septembre 2023 par rapport au même mois de l’année précédente, soulignant qu’il s’agit de la meilleure performance jusqu’à présent pour cette année. De même, l’agriculture et l’élevage ont affiché une augmentation de 3,4 % en septembre en glissement annuel, pour une augmentation de 3,8 % sur la période janvier-septembre 2023.

Le gouverneur du BCRD a souligné que la communauté internationale a reconnu la performance économique dominicaine de cette année comme étant méritoire, malgré l’environnement défavorable. À cet égard, il a noté qu’il y a quelques jours, Katie Taylor, directrice de la Fondation panaméricaine pour le développement, une organisation indépendante affiliée à l’Organisation des États américains (OEA), a déclaré que la République dominicaine « est une lumière dans l’hémisphère, avec la stabilité démocratique, la stabilité économique et le développement ».

Valdez Albizu a présenté ces données dans son discours habituel à l’occasion de l’anniversaire de l’institution dans la soixante-seizième année de sa fondation.

Source: Arecoa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × deux =

Verified by MonsterInsights