La Banque centrale et les hommes d’affaires de la RD évaluent la situation économique

Le gouverneur de la Banque centrale (BCRD) Héctor Valdez Albizu et le conseil d’administration du Conseil national de l’entreprise privée (CONEP), ont tenu une réunion sur la situation économique et les perspectives futures du pays.

Lors de la réunion, les représentants des entreprises, emmenés par le président du CONEP, Pedro Brache, ont déclaré que « la confiance du secteur privé est très élevée et nous sommes convaincus qu’avec le soutien du gouvernement et la gestion de la Banque centrale, nous serons en mesure de surmonter les effets de la situation économique et géopolitique internationale ».

M. Brache a souligné que la République dominicaine présente actuellement des perspectives très favorables malgré le climat turbulent à l’étranger, en raison de facteurs tels que « le rythme des investissements directs étrangers, les performances du secteur touristique, la valeur équilibrée et soutenue de notre monnaie, les revenus des transferts de fonds de la diaspora dominicaine et la force des zones franches », entre autres.

Pour sa part, Valdez Albizu a souligné « l’évaluation estimable des autres pays de la région et des organisations internationales concernant le développement économique, la politique macroéconomique et fiscale de la République dominicaine ».

« Au point de constituer un point de référence et de consultation pour les institutions intéressées par l’application de mesures telles que celles qui ont été mises en œuvre dans notre pays », a-t-il ajouté.

Il a salué le rôle du secteur privé dominicain, qui contribue aujourd’hui à plus de 85 % de la croissance de la nation.

M. Valdez Albizu a présenté au CONEP les données les plus récentes sur le comportement de l’économie dominicaine, « offrant une comparaison avec les pays d’Amérique latine pour montrer la force des fondamentaux reflétés dans la performance de notre nation », selon un communiqué.

« C’est la raison pour laquelle nous sommes un point d’attraction pour les investissements directs étrangers, notamment dans le secteur du tourisme qui a capté environ 30 % de ces investissements ces dernières années », a-t-il déclaré.

Il a souligné que la République dominicaine est une économie sur laquelle on peut parier car elle dispose de solides fondamentaux macroéconomiques et d’une paix sociale et politique, qui sont des éléments essentiels pour continuer à attirer les investissements directs étrangers.

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre + seize =

Verified by MonsterInsights