La République dominicaine et la Colombie signent un accord sur les TIC

L’alliance facilitera l’échange d’informations entre les deux pays sur les meilleures pratiques en matière de transformation numérique et de connectivité.

La ministre des TIC, Sandra Urrutia, a annoncé qu’elle avait signé un protocole d’accord avec l’Institut dominicain des télécommunications (Indotel) afin de promouvoir la coopération et l’échange d’informations sur les meilleures pratiques qui favorisent la connectivité et la transformation numérique dans les deux pays.

(Trois facteurs qui favorisent la démocratisation de la technologie).

Cette annonce a été faite lors de l’ouverture de la 42e session du Comité consultatif permanent des télécommunications/TIC de la Commission interaméricaine des télécommunications (Citel), qui s’est tenue à Punta Cana.

« L’un de nos objectifs est d’établir des relations solides et fructueuses avec les pays de la région, ce qui nous permettra de connaître les expériences qui nous enrichissent et, en même temps, de présenter nos programmes et nos stratégies. Les questions sur lesquelles nous travaillerons avec la République dominicaine, telles que les politiques d’accessibilité, la connectivité, le développement des compétences numériques des citoyens et l’utilisation sûre et responsable des TIC, sont fondamentales dans notre tâche de démocratisation de l’accès aux TIC », a déclaré la responsable du portefeuille des TIC dans son discours.

(Comment trouver des talents spécialisés pour les entreprises technologiques).

Le mémorandum aura une durée de deux ans, prorogeable si les deux pays le décident. Les actions envisagées comprennent l’organisation de tables rondes, d’ateliers conjoints, l’échange de matériel, d’informations, de documentation et de données disponibles dans les domaines de la coopération, la conception, la planification et l’élaboration de plans et de politiques de coopération stratégique convenus, ainsi que la mise en œuvre de projets conjoints.

« Nous travaillons non seulement pour apporter la connectivité et l’infrastructure, mais nous voulons aussi apporter la culture numérique. Nous sommes convaincus que la technologie est un moyen de développement et qu’elle ne peut être exclusive ou excluante. Notre objectif est d’intégrer les femmes, les jeunes, les personnes handicapées et les personnes âgées », a déclaré le ministre Urrutia.

Source : Portafolio.co

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + cinq =

Verified by MonsterInsights