Le FMI reconnaît la contribution du tourisme à la reprise économique de la RD

Selon le FMI, l’économie dominicaine a fait preuve d’une remarquable résilience, des politiques saines soutenant la stabilité.

Dans son rapport sur la consultation 2022 au titre de l’article IV, le Fonds monétaire international (FMI) a souligné les contributions du secteur du tourisme à la reprise économique qu’a connue le pays après la pandémie et malgré les effets négatifs de la guerre en Ukraine.

« L’économie s’est fortement remise de la pandémie, malgré des facteurs mondiaux qui ont créé des défis en termes d’inflation. Le PIB réel a augmenté de 12,3 % en 2021, dans un contexte de croissance sectorielle générale, notamment une reprise notable du tourisme, les arrivées dépassant les niveaux de 2019 depuis l’automne dernier », indique l’agence dans son rapport.

Selon le FMI, l’économie de la République dominicaine a fait preuve d’une remarquable résilience. Des politiques saines qui ont soutenu la stabilité et maintenu un bon accès au marché, une campagne de santé efficace et une réouverture bien coordonnée, notamment au tourisme, ont permis à la République dominicaine de tirer pleinement parti de la reprise mondiale et de limiter les séquelles et la hausse de la pauvreté.

Il note que cela a permis une reprise solide et généralisée, avec un produit intérieur brut (PIB) fin 2021 supérieur d’environ 5 % aux niveaux pré-pandémiques, ce qui a permis un assainissement budgétaire précoce et une normalisation de la politique monétaire pour faire face aux pressions inflationnistes.

Selon le FMI, les autres secteurs qui ont connu une forte croissance sont les exportations et les envois de fonds, tandis que la hausse de la demande intérieure et des prix des produits de base a creusé le déficit de la balance courante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

deux × un =