Le secteur des hôtels, bars et restaurants enregistre une croissance de 9,2 %.

La Banque Centrale, dans un souci d’information des agents économiques et de l’opinion publique en général, et dans le cadre de l’engagement institutionnel de transparence et de divulgation en temps opportun des données sous sa responsabilité, communique les résultats préliminaires de l’activité économique à la date de mai 2024.

L’activité des hôtels, bars et restaurants a connu une variation interannuelle cumulée de 9,2 % sur la période janvier-mai 2024. Ce dynamisme remarquable a été largement soutenu par l’arrivée de 3 716 262 touristes par voie aérienne au cours des cinq premiers mois de l’année et de 1 284 635 excursionnistes pour un total de 5 000 897 visiteurs sur la période janvier-mai 2024. De même, le portefeuille de crédit consolidé dirigé vers le secteur a augmenté de 27,6 % par rapport à mai 2023.

La construction, qui a un effet multiplicateur et d’attraction important sur les autres secteurs économiques, a affiché une croissance de 4,4 % en glissement annuel en janvier-mai 2024. Cette activité devrait enregistrer de meilleurs résultats dans les mois à venir, à mesure que l’impact sur les attentes du contenu des réformes qui pourraient être mises en œuvre cette année deviendra plus clair.

D’autre part, l’industrie manufacturière locale a enregistré une hausse moyenne de 2,7 % en glissement annuel au cours des cinq premiers mois de 2024, qui a été principalement soutenue par les performances des autres produits alimentaires et de la fabrication de métaux de base.
De même, l’expansion de 5,8 % en glissement annuel de la valeur ajoutée réelle de l’industrie manufacturière de la zone franche s’explique en grande partie par les exportations qui s’élèvent à 3 469,0 millions de dollars US en janvier-mai 2024.

L’activité agricole a connu une croissance interannuelle de 4,0 % en janvier-mai de cette année, avec des augmentations de la production de riz, de bananes, d’avocats, de poulets, d’œufs, entre autres, dans lesquelles le soutien technique et financier aux producteurs agricoles au niveau national fourni par le gouvernement à travers le ministère de l’Agriculture a eu un impact important.

Enfin, toutes les activités économiques ont enregistré une performance positive sur la période janvier-mai 2024 à l’exception de l’activité minière dont la baisse de 16,5 % s’explique principalement par l’arrêt temporaire des activités de la société d’extraction de ferronickel depuis décembre 2023, ainsi que par le ralentissement du processus d’extraction de l’or, en raison du plan de réajustement des installations nécessaires à la continuité de l’activité minière dans le principal gisement du pays.

Source :Arecoa.com

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit + neuf =

Verified by MonsterInsights