Le tourisme en RD se développe et se renforce en tant que moteur majeur de l’économie

Au milieu de scénarios défavorables, de prévisions décourageantes dues aux effets de la pandémie de covid-19 et de la crise mondiale, le tourisme en République dominicaine, qui est le principal moteur économique du pays, s’est développé, renforcé et a été reconnu comme le plus résilient et le plus rétabli au niveau mondial au cours des deux dernières années.

Avec des chiffres en constante amélioration dans ce secteur important, la République dominicaine montre la voie et est au centre de l’intérêt mondial. Avec plus de six millions de non-résidents visitant le pays d’ici novembre 2022, cette nation a posé des jalons historiques dans ce domaine, atteignant presque l’objectif estimé de sept millions de touristes cette année.

Cela a également placé le pays dans une position privilégiée par rapport aux autres nations de la région, au-dessus d’elles en termes de visites touristiques et de développement du secteur en tant que destination privilégiée.

Les réalisations du pays dans ce secteur sont dues aux efforts de l’ensemble du gouvernement, en particulier du ministère du tourisme, avec David Collado à sa tête. L’institution et toute son équipe sont à l’origine des chiffres actuellement affichés, résultat des plans et stratégies mis en place par le Cabinet du tourisme qui a été créé fin 2020 alors que le pays était plongé dans l’état d’urgence par les assauts de la pandémie.

CABINET DE TOURISME

Le cabinet du tourisme est présidé par le président de la République, Luis Abinader, et est composé des ministres du tourisme, qui en est le coordinateur général, de la santé publique, de la défense et des affaires étrangères.

Il est également composé du commandant général de la marine de la République dominicaine, du directeur général de la police nationale, du président de la Direction nationale de contrôle des drogues (DNCD), du directeur du Centre des exportations et des investissements de la République dominicaine, des directeurs des douanes et du Corps spécialisé de sécurité aéroportuaire (Cesac).

De même, le président du Conseil de l’aviation civile (JAC), les directeurs de l’Institut dominicain de l’aviation civile (IDAC), le département des aéroports et la police du tourisme, dont les membres exercent leurs fonctions à titre honorifique.

En 2021, première année de mise en œuvre des politiques et stratégies du Cabinet du tourisme, 4 millions 995 412 visiteurs sont venus en République dominicaine grâce à la réactivation des hôtels et à une campagne intensive qui a montré les attraits de l’île comme une marque de pays.

Avec les bases posées en 2021, et malgré les campagnes négatives de l’étranger et les événements fortuits comme l’accident de Bávaro en octobre 2022, qui a entraîné la mort de cinq touristes et d’autres blessés à bord d’un bus, ils n’ont pas affecté la position solide dans laquelle se trouve le pays dans la région et dans le monde en matière de tourisme.

LE REBOND DU TOURISME COMMENCE

Le tourisme dominicain a commencé à rebondir dès le début de l’année 2022 sans que cela ne s’inverse. Au cours du seul mois de janvier, le pays a accueilli 530 956 non-résidents, un chiffre qui a été dépassé en février lorsque 566 235 passagers sont entrés dans le pays.

Le comportement du tourisme a continué son rythme avec une tendance à la hausse en 2022, la République Dominicaine a reçu 617.756 visiteurs non-résidents en mars et le mois suivant, en avril, 626.010 passagers sont arrivés dans cette nation.

En mai, 561 323 touristes sont venus dans le pays et le même mois, et après avoir exposé tout ce qui a été réalisé en 2021 et au cours des cinq premiers mois de 2022, lors d’une cérémonie dirigée par le président Luis Abinader et le ministre du Tourisme, David Collado, l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) a reconnu la République dominicaine comme le premier pays au monde dans la récupération du tourisme.

Remerciements

Zurab Pololikashvili, secrétaire général de l’organisation, l’a fait en janvier en Espagne pour la « reprise réussie de l’industrie touristique et sa gestion efficace des protocoles sanitaires dans les différentes destinations de ce pays des Caraïbes ». Il est également venu dans le pays en mai pour remettre la plaque de reconnaissance pour le travail du pays et du gouvernement afin de faire croître cette zone avec une pandémie qui n’a pas pris fin et au milieu d’une crise qui frappe le monde entier.

L’une des reconnaissances les plus importantes pour la République dominicaine pour avoir positionné le pays comme la destination préférée dans le monde pour visiter et passer des vacances, main dans la main avec son rétablissement, a été décernée au président Luis Abinader lors de sa visite à Genève, en Suisse, où cette nation a été récompensée pour les bonnes pratiques appliquées qui soutiennent le leadership mondial dans le secteur du tourisme et la gestion de la covid-19.

LE PLUS HAUT SOMMET EN MATIÈRE D’ARRIVÉES DE TOURISTES

En juin 2022, 644 861 étrangers sont arrivés dans le pays et juillet a connu le pic le plus élevé avec l’entrée de 735 064 visiteurs non-résidents sur le territoire national.

Plus tard, en août, 621 953 touristes sont arrivés sur le sol dominicain, tandis qu’en septembre, malgré les effets de la tempête Fiona qui a durement frappé le pays, le tourisme n’a pas diminué puisque ce mois-là 430 129 touristes sont arrivés.

Ensuite, en octobre précisément, 491 787 étrangers sont arrivés dans le pays et en novembre dernier, le pays a reçu 571 354 touristes par avion.

Parmi les pays d’origine des étrangers qui ont visité la République dominicaine de janvier à novembre 2022 figurent les États-Unis avec 3 millions 443 175 visiteurs, le Canada avec 610 285, la France avec 227 126, la Colombie avec 261 733 et l’Allemagne avec 184 061 visiteurs étrangers.

Tous ces touristes ont été mobilisés grâce aux 53 576 vols qui sont arrivés jusqu’en novembre 2022.

AS ASON POUR AFFIRMER QUE LA REPRISE DU TOURISME EN D.D.L. EST UNE RÉALITÉ

L’Association d’hôtellerie et de tourisme de la République dominicaine (Asonahores), principale organisation de l’industrie touristique de la République dominicaine, a assuré que la reprise du tourisme dominicain est une réalité, ce qui en fait à nouveau la première activité économique du pays.

Convaincue de cela, l’organisation affirme que le tourisme dominicain est à son meilleur moment et qu' »il n’y a pas d’autre secteur dans l’économie dominicaine qui ait des chaînes plus productives que le tourisme » car, « parler de tourisme, c’est parler d’agriculture, d’industrie, de transport, de génération de devises, d’emplois, et bien sûr des milliers de MPME qui fournissent des biens et des services au secteur ».

Il a également remis, dans le cadre de la célébration de son 60ème anniversaire, une reconnaissance au Cabinet du Tourisme en la personne du Président Luis Abinader et du Ministre du Tourisme, David Collado, pour le redressement record que le secteur a présenté après l’impact de la pandémie de covid-19.

LA FRANCE RECONNAÎT LA RÉCUPÉRATION DE LA D.R.D. AU-DESSUS DES PAYS DE LA RÉGION

Dans le cadre de l’IFTM TOP RESA, le principal salon d’affaires en France, qui réunit chaque année les principaux secteurs de l’industrie des loisirs, du voyage d’affaires, du MICE et des groupes, le ministre David Collado a reçu une reconnaissance pour le redressement de la République dominicaine, grâce à sa gestion de la pandémie, pour une année touristique réussie en tant que première destination dans les ventes de forfaits longue distance en France et pour avoir surpassé les autres pays de la région dans la pandémie.

Le président des Entreprises du Voyage, Jean Pierre Mas, a remis le prix à Collado, notant que c’est la première reconnaissance faite à un pays. Les Entreprises du Voyage est la plus grande association en Europe, regroupant 3 500 agents de voyage.

AUTRES PRIX

Outre les récompenses de l’OMT et de Genève, en Suisse, en 2022, la République dominicaine a été reconnue par plusieurs organisations et agences liées au secteur pour avoir été pionnière dans la relance du tourisme.

Parmi ces distinctions figure celle d’Expedia, qui reconnaît la République dominicaine en lui décernant le prix de la meilleure campagne promotionnelle pour le secteur du tourisme en Amérique latine (2021-2022). Avant ces prix, dans le cadre de la Foire internationale du tourisme (Fitur) 2022, le ministre David Collado et le président Luis Abinader ont reçu le prix d’excellence 2021 pour la relance et la croissance du tourisme dominicain.

Le pays a également été reconnu comme la meilleure île des Caraïbes par Leisure Lifestyle en 2022, et comme la meilleure île des Caraïbes pour les familles par Wherever Family. Elle a également été reconnue par Travel Weekly en Angleterre comme le seul pays à accueillir plus de touristes en 2022.

Fin 2022, la République dominicaine se positionne à la première place des destinations les plus visitées au monde, selon le rapport publié en décembre par la société d’études du marché du voyage, du big data dans le tourisme et de l’intelligence économique ForwardKeys.

L’OCCUPATION DES HÔTELS, LES CROISIÉRISTES ET LES DEVISES ÉTRANGÈRES

Au cours du processus de relance du tourisme, l’industrie hôtelière de la République dominicaine a généré quelque 7,81 milliards de dollars US en devises étrangères entre janvier et novembre 2022.

En termes d’activité touristique par voie maritime, la République dominicaine a déjà dépassé les niveaux pré-pandémiques.

De janvier à novembre 2022, le secteur du tourisme de croisière en République dominicaine a accumulé 1 082 646 croisiéristes et 533 733 membres d’équipage pour un total de 1 616 379.

Les résultats en matière d’arrivées touristiques sont liés au travail de promotion internationale avec la signature de 76 accords de coopération internationale, qui, au cours de l’année 2022, ont été conclus avec les marchés américain, canadien, européen et sud-américain, ce qui a donné lieu à un total de 30 accords de janvier à novembre 2022. De même, 46 nouveaux accords de coopération internationale ont été approuvés, qui sont valables jusqu’en 2023.

D’autre part, à partir de novembre 2022, un taux d’occupation des hôtels de 70,4% du nombre total de chambres en exploitation a été visualisé, avec une distribution, du plus élevé au plus bas, par zone de La Romana-Bayahibe 83. 8 % ; Bávaro-Punta Cana 75,6 % ; Samaná 62,1 % ; Gran Santo Domingo 60,2 % ; Boca Chica-Juan Dolio 57,7 % ; Santiago 57,4 % ; Puerto Plata 50,3 % ; Sosúa-Cabarete 50,4 % et le reste du pays avec 59,6 %.

PROJETS LES PLUS IMPORTANTS

Parmi les projets importants que le ministère du tourisme met en œuvre pour obtenir des chiffres favorables au tourisme, figure la mise en place de l’Unité centrale des procédures touristiques. Il s’agit d’une plateforme totalement numérique pour l’enregistrement des touristes dans laquelle ils ont accès à des informations telles que l’adresse électronique, le type d’hébergement et le pays d’origine par ville de résidence grâce au billet électronique.

Le lancement de l’Unidad Central de Trámites Turísticos (UCTT) est une plateforme numérique qui concentre les services d’autorisation liés aux projets d’investissement touristique et aux entreprises du secteur, offrant des facilités de paiement en ligne (carte de crédit/débit et/ou virements bancaires), la signature numérique des certifications, plans et résolutions, un code QR sur les plans et un accès mobile avec l’application TraMITUR disponible sur Apple store et Google play.

L’UCTT a été bien accueilli par le public. Au 22 novembre, la plateforme comptait 647 utilisateurs, 314 demandes auprès du Département de la planification et des projets (DPP), 69 demandes auprès du Conseil de développement touristique (Confotur) et 145 demandes de licences d’exploitation auprès de Commerces et services, soit un total de 528 demandes.

Le SITUR a également été lancé. Il s’agit d’un système qui relie la Direction générale des migrations, le ministère du tourisme, la Banque centrale et d’autres acteurs afin de générer automatiquement toutes les informations sur les touristes qui visitent quotidiennement le pays, avec toutes leurs caractéristiques.

Un autre point fort est le lancement de Qualitur, une distinction pour la qualité, l’efficacité et la compétitivité dans l’industrie du tourisme de la République dominicaine. Cette distinction garantit la reconnaissance de l’amélioration continue et de la promotion de la qualité des services et des produits offerts par ce segment du tourisme, en apportant crédibilité et distinction avec un degré plus élevé de satisfaction des clients.

LE DÉFI EST TOUJOURS D’ATTEINDRE DIX MILLIONS DE TOURISTES

Quels que soient les progrès et les résultats du tourisme dans le pays, c’est toujours un défi pour cette nation d’atteindre dix millions de touristes par an.

Cet objectif a été fixé par le dernier gouvernement, et ce peuple l’a adopté. Toutefois, des événements tels que la pandémie et d’autres ont rendu impossible la réalisation de cet objectif.

Dossier

Cette année, le pays a battu des records d’arrivées de visiteurs non-résidents chaque mois.

Source: Mitur.gob.do

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 − un =

Verified by MonsterInsights