MPME pour la croissance économique et la création d’emplois

Le ministre Bisonó : « Les MPME sont fondamentales pour la croissance économique et la création d’emplois en RD ».

Le ministre de l’industrie, du commerce et des MPME (MICM), Víctor « Ito » Bisonó Haza, a déclaré que les MPME sont le lien fondamental pour la croissance économique, la promotion du travail décent et l’amélioration de la qualité de vie des personnes.

Le ministre Bisonó a souligné que dans notre pays, les MPME représentent l’un des secteurs les plus importants pour la durabilité et le développement de la République dominicaine, puisqu’elles constituent 98 % du tissu des entreprises et génèrent plus de 50 % de l’emploi dans l’économie, en plus de contribuer à 38 % du produit intérieur brut (PIB).

Il a souligné les réalisations dans ce secteur lors d’un déjeuner que Promipyme et le secteur des affaires de la municipalité de Santo Domingo Este ont offert au chef du MICM pour son grand soutien au secteur.

Le ministre a considéré que le scénario était « propice pour réaffirmer le soutien et l’engagement que le ministère de l’Industrie, du Commerce et des MPME a assumé, pour augmenter la compétitivité, la productivité, la qualité et l’innovation dans ce secteur ».

« Vous, commerçants et entrepreneurs, êtes au cœur des politiques publiques promues par le gouvernement du président Luis Abinader. Au cours de ces deux années de gestion, depuis le MICM, nous avons développé des programmes d’assistance technique pour renforcer les capacités des MPME, comme l’accès au financement, la formalisation de leurs entreprises, le marketing numérique et les bonnes pratiques de gestion », a déclaré le fonctionnaire.

M. Bisonó a souligné la mise en œuvre du plan de réactivation des MPME, dans le cadre duquel plus de 4 000 millions de pesos ont été mis à disposition par le biais d’entités telles que Promipyme, Banco de Reservas, Fundación Reservas del País, Banco Agrícola et Instituto de Desarrollo y Crédito Cooperativo. À ce jour, plus de 13,5 milliards de pesos de prêts ont été accordés par l’intermédiaire de Banca Solidaria.

Il a déclaré que le gouvernement s’attache à créer les conditions nécessaires pour favoriser l’accès des MPME à de nouveaux marchés, ce qui se traduit par des niveaux de vente et de productivité plus élevés.

Il a souligné qu’en janvier dernier, le cap a été mis sur les MPME industrielles dominicaines, avec le décret 31-22, qui ordonne à toutes les institutions publiques à caractère social de s’approvisionner exclusivement auprès des micro, petites et moyennes industries, et de privilégier l’achat de produits fabriqués dans le pays.

Il a déclaré que cette initiative renforce le travail qu’il a effectué au sein du MICM pour promouvoir la certification des MPME et l’accès aux marchés publics.

« Pour vous donner une idée, au cours de ces mois de gestion, nous avons accordé plus de 21 000 certifications MPME, ce qui a permis à de nouvelles entreprises d’être enregistrées comme fournisseurs de l’État et d’avoir la possibilité d’accéder de manière exclusive à 20 % des appels d’offres lancés par les différentes institutions publiques.

Il a également souligné que la participation égale des femmes dans le tissu entrepreneurial a également été promue, ce qui signifie que pour la première fois, et de manière réelle, les micro, petites et moyennes entreprises bénéficient d’un pourcentage exclusif de 5% pour les entreprises dirigées par des femmes.

Le ministre a mis l’accent sur la construction de nouveaux et meilleurs outils pour aider la croissance de tous les secteurs du pays, comme le processus de réalisation du « Premier recensement des MPME », en alliance avec la Banque centrale. Cela créera un précédent pour la systématisation des statistiques de ce secteur et permettra la création d’un répertoire de ses entreprises, afin de connaître leurs besoins et de mettre en œuvre une politique de développement des affaires pour les MPME.

Ito BisonóIl a souligné que le secteur des entreprises et Promipyme sont un grand atout pour l’économie car ils travaillent avec dévouement et force. « Aujourd’hui, plus que jamais, nous devons continuer à marcher main dans la main pour continuer à renforcer les petites et moyennes entreprises, pour faire de la République dominicaine une économie plus forte, plus dynamique, plus compétitive et plus juste ».

Le gouvernement des MPME

Pour sa part, le directeur général du Conseil national pour la promotion et le soutien des micro, petites et moyennes entreprises (Promipyme), Porfirio Peralta Collado, a souligné les paroles du président Luis Abinader, qui a exprimé que c’est le gouvernement des MPME, qui ont un impact dans tout le pays. « Depuis Promipyme, nous avons travaillé chaque jour pour améliorer la qualité de nos services, les conditions de nos programmes et la portée de ceux-ci sur l’ensemble du territoire national », a-t-il déclaré.

Il a souligné que le ministre Bisonó est un fonctionnaire qui travaille chaque jour pour promouvoir la durabilité et la croissance des industries et du commerce des MPME dans le pays. Il a souligné qu' »il est un visionnaire, travailleur et engagé dans ce secteur, soutenant directement cinq objectifs de développement durable, la fin de la pauvreté, la faim zéro, l’éducation de qualité, l’égalité des sexes et le travail décent et la croissance économique.

M. Peralta a déclaré que son administration encourageait le projet de municipalité visionnaire, qui englobe trois piliers d’impact importants : la durabilité, la jeunesse entreprenante et l’esprit d’entreprise dans la municipalité.

Lors du déjeuner-rencontre avec les commerçants et entrepreneurs de Saint-Domingue Est, outre les ministres Bisonó et Peralta, sont intervenus Evaristo Calderón, président du Comité consultatif de la municipalité de SDE, Luis Miura, président de Codopymes, et Ana Iris Fernández, chargée de l’invocation à Dieu.

En savoir plus: ÉCONOMIE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

sept + 12 =