Les sources de revenus en devises sont performantes

Les quatre principales sources de recettes en devises de la République dominicaine, à savoir le tourisme, les envois de fonds, les exportations et les investissements directs étrangers (IDE), ont enregistré des résultats positifs, malgré les turbulences de la conjoncture internationale.

Les envois de fonds ont atteint 4 861,1 millions de dollars US pour la période de janvier à juin. Et bien qu’ils aient subi une baisse de 7,6 % en glissement annuel (de juin 2021 à juin 2022), lorsqu’on les compare à 2019 (une année pré-pandémique sans conflit entre la Russie et l’Ukraine), ils ont dépassé le montant de cette année-là de 40,6 %.

Si les prévisions de la Banque centrale se réalisent, le pays atteindra le chiffre de 10 milliards de dollars pour ce concept d’ici la fin 2022. En particulier, 803,8 millions de dollars US de transferts de fonds ont été reçus en juin, ce qui dépasse la moyenne mensuelle d’environ 500 millions de dollars US reçue au cours des années précédant la pandémie.

En ce qui concerne le tourisme, au cours du premier semestre 2022, les recettes ont atteint 4 121,5 millions de dollars, soit une augmentation de 92,5 % en glissement annuel, ce qui est un indicateur clair de la reprise que connaît actuellement le secteur, qui rapporte quelque 8,4 milliards de dollars cette année. Les exportations totales de marchandises au cours du premier semestre 2022 ont augmenté de 16,5 % par rapport à la même période en 2021. Cela représente une augmentation de 991,4 millions de dollars US.

Cette augmentation s’explique par la performance des exportations des zones franches, qui ont augmenté de 14,6 %, et ont été tirées par la fabrication d’équipements médicaux et chirurgicaux, de vêtements textiles et de bijoux, avec des expansions de 210,2 millions de dollars (23,7 %), 99,8 millions de dollars (23,8 %) et 34,0 millions de dollars (9,4 %) respectivement.

Villa Deluxe RDLes exportations nationales, quant à elles, ont enregistré une augmentation de 18,9 %, principalement dans le secteur industriel, avec une variation de 54,1 %.

Dans ce domaine, les tiges d’acier se sont distinguées en augmentant de 50,0 millions de dollars US (156,7 %) et les produits chimiques de 26,5 millions de dollars US (35,2 %), selon les statistiques de la Banque centrale.

Au sein du secteur minier, les exportations de ferronickel ont augmenté de 86,4 millions de dollars US (46,9 %).

Les investissements directs étrangers, selon les chiffres préliminaires, ont atteint 1 870,9 millions de dollars US entre janvier et juin 2022, soit une expansion de 8 % par rapport à la même période en 2021, et devraient atteindre 3,5 milliards de dollars US d’ici la fin de l’année.

Une expansion des investissements étrangers revient à dire que les propriétaires de ces capitaux ont confiance dans la stabilité économique et politique et le climat de paix sociale du pays.

L’évolution positive des activités génératrices de devises a favorisé la stabilité relative du taux de change, reflétée par une appréciation de la monnaie locale de 4,8 % à la fin du mois de juin.

En outre, les réserves internationales se sont renforcées pour atteindre environ 14 450 millions de dollars US, soit environ 13,3 % du produit intérieur brut (PIB).

Le système financier reste stable

En ce qui concerne le système financier consolidé, selon les données de la surintendance des banques à la fin du mois de juin 2022, le rendement annualisé des capitaux propres (ROE) était de 21,9 %, tandis que le rendement des actifs était de 2,5 %.

Dans le même temps, le ratio de liquidité était de 22,9 % et le taux de défaillance du portefeuille de prêts de 1,0 %, ce qui montre que le système financier reste stable avec des niveaux adéquats de solvabilité, de liquidité et de rentabilité, ainsi qu’un faible niveau de risque dans son portefeuille de prêts.

En savoir plus: ÉCONOMIE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

sept + six =