L’importance du secteur agricole en Amérique latine et dans les Caraïbes est soulignée

Le directeur général de l’Institut interaméricain de coopération pour l’agriculture (IICA), l’Argentin Manuel Otero, a souligné lundi l’importance du secteur agricole en Amérique latine et dans les Caraïbes pour la sécurité alimentaire mondiale et la nécessité de poursuivre les actions visant à renforcer et à moderniser le secteur.

« J’exprime ma ferme conviction que le continent américain est appelé à être le garant de la sécurité alimentaire, nutritionnelle et environnementale de notre planète. Ce n’est qu’avec notre participation et notre engagement que cet objectif mondial sera atteint « , a déclaré M. Otero lors de la cérémonie d’inauguration de son deuxième mandat à la tête de l’IICA pour la période 2022-2026, un événement qui s’est déroulé virtuellement.

M. Otero, qui a prononcé un discours devant des ministres du continent et des représentants d’organisations internationales, a déclaré que le contexte mondial actuel marqué par la pandémie de Covid « façonne une nouvelle réalité », dont, a-t-il dit, « nous sortirons en reconnaissant que notre système agroalimentaire est un axe stratégique clé pour promouvoir le progrès durable, l’emploi, la création de richesses et la paix sociale ».

Nouvelle géopolitique alimentaire
« Nous sommes confrontés à une nouvelle géopolitique agroalimentaire qui représente une constellation de défis et d’opportunités. L’un d’entre eux est de consolider et de renforcer la position pertinente de notre continent dans le commerce mondial, une position qui nous donne un grand poids mondial qui exige que nous soyons constamment mis à jour », a déclaré le directeur général de l’IICA.

M. Otero a remercié les ministres du continent pour le soutien qu’ils lui ont apporté au cours de ses quatre premières années de mandat, dans le but de moderniser l’organisation et de faire en sorte que « l’agriculture et les territoires ruraux soient considérés comme des atouts stratégiques dans une région qui possède un énorme potentiel pour contribuer à la résolution des crises régionales et mondiales ».

M. Otero a souligné des réalisations telles que le consensus de la région dans ses positions lors du Sommet des systèmes agroalimentaires en septembre dernier, et a déclaré que l’IICA continuerait à promouvoir ce type d’action en tant que pont entre les nations, les régions et les continents.

Il a ajouté que l’IICA encouragera les actions entre les secteurs public et privé, le monde universitaire, la société civile et les organisations internationales, ainsi que les actions visant à formuler de nouvelles politiques publiques avec une vision à long terme pour la transformation des systèmes agroalimentaires vers la durabilité.

L’événement s’est déroulé en présence du Secrétaire général de l’Organisation des États américains, Luis Almagro, qui a souligné le travail de l’IICA pour promouvoir le multilatéralisme et le développement de l’agriculture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

seize − 10 =