RD offre des incitations pour tout investissement étranger

Gabriel Escarrer (Meliá) : « La République dominicaine dispose de toutes les incitations pour tout investissement étranger ».

Le PDG de Meliá, Gabriel Escarrer, a apprécié la collaboration entre le secteur hôtelier et le gouvernement de la République dominicaine, un facteur clé dans la croissance rapide du tourisme national.

Gabriel Escarrer, PDG de Meliá Hotels International, a souligné le fort potentiel touristique de la République dominicaine et a félicité le président et le ministre du tourisme pour leurs politiques de promotion et de développement du secteur de l’hébergement.

M. Escarrer a indiqué que la République dominicaine est un pays très attractif pour les investissements internationaux dans le tourisme, car au-delà de sa valeur culturelle ou de la beauté de ses plages, elle dispose d’une sécurité juridique et d’une collaboration public-privé. À cet égard, le dirigeant de Meliá a Gabriel Escarrerremercié le président Luis Abinader et le ministre du tourisme, David Collado, pour « avoir contribué à faire de la République dominicaine l’un des pays qui décollent le plus rapidement, en termes de tourisme ».

Rafael Blanco Tejera, président de l’Association nationale de l’hôtellerie et du tourisme de la République dominicaine (Asonahores), a affirmé que le pays des Caraïbes a reçu 950 millions de dollars d’investissements étrangers dans le secteur du tourisme cette année, un secteur qui, d’ici 2022, a déjà généré 7 milliards de dollars pour l’économie dominicaine. M. Blanco a également assuré, au début de cet été, que la République dominicaine aura reçu plus de 7 millions de touristes d’ici la fin de l’année.

La famille Escarrer honorée par la République dominicaine

L’actuel PDG de la chaîne hôtelière a une nouvelle fois adressé ses bons mots au président dominicain, Luis Abinader, pour avoir remis à son père Gabriel Escarrer Juliá – et fondateur de Meliá – la médaille de l’Ordre du mérite Duarte, Sánchez et Mella, pour sa carrière dédiée au tourisme : « C’est une source de fierté, la moitié de notre cœur est dominicaine et que l’un d’entre eux soit reconnu pour ce qu’il a fait dans ce pays, depuis les années 1990, tout ce qu’il a construit et le nombre d’emplois qu’il a généré, est quelque chose dont nous sommes très reconnaissants », a ajouté Escarrer.

En savoir plus: ÉCONOMIE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × quatre =