Reconnaissance internationale de l’aviation civile RD

Le conclave parrainé par l’OACI débute et les autorités de SINGAPOUR évaluent les stratégies visant à renforcer la sécurité et la conformité aux pratiques et normes recommandées par l’organe directeur de l’aviation civile internationale.

Le directeur général par intérim de l’Institut dominicain de l’aviation civile (IDAC), Hector Porcella, a remercié l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) d’avoir choisi le pays pour accueillir le « Programme pour les directeurs généraux de l’aviation civile sur la résilience de l’aviation », qu’il a apprécié comme une reconnaissance des efforts déployés par le gouvernement du président Luis Abinader pour soutenir la reprise et la croissance de ce secteur stratégique de l’économie nationale.

Porcella l’a souligné en participant à la journée d’ouverture de la réunion dirigée par le secrétaire général de l’OACI, Juan Carlos Salazar, en présence de Melvin Cintron, directeur régional de l’Amérique du Nord, de l’Amérique centrale et des Caraïbes ; et des directeurs généraux, ambassadeurs et délégués de l’aviation civile de 25 pays des Amériques, ainsi que des autorités de l’aviation civile de Singapour, ville-État qui parraine également l’activité.

Outre le « Programme pour les directeurs généraux de l’aviation civile sur la résilience de l’aviation, le conclave comprendra l’atelier sur la conformité aux normes et pratiques recommandées par l’OACI (SARPS), ainsi qu’une session de travail sur les préparatifs de la prochaine Assemblée générale et les activités de coopération technique de l’organe spécialisé des Nations unies, a déclaré M. Porcella.

DGACLe responsable de l’IDAC a souhaité la bienvenue aux représentants internationaux au nom du président Abinader, du ministre du tourisme David Collado et de toutes les autorités du secteur aéronautique dominicain.

Porcella kindicó que le succès que la République dominicaine a eu dans la reprise du tourisme, a beaucoup à voir avec l’effort conjoint parrainé par le Cabinet du Tourisme, créé par le président Abinader, et les responsables de toutes les institutions de l’aviation civile dans le pays.

Il a déclaré que la République dominicaine n’a pas seulement été le pays numéro un dans la reprise du tourisme, comme le reconnaît l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), mais aussi l’un des premiers pays au monde à surmonter les statistiques du trafic aérien avant la pandémie de Covid-19.

« La sélection du pays comme hôte de cette réunion de l’aviation civile dans les Amériques, par l’OACI et les autorités de Singapour, est une distinction que nous apprécions et nous aspirons à rendre la pareille non seulement avec l’hospitalité traditionnelle du peuple dominicain, mais aussi avec l’engagement de continuer à être un exemple en termes de sécurité et de renforcer notre capital humain et nos capacités technologiques pour contribuer à la pleine réalisation des objectifs stratégiques globaux de notre organisation mère.

L’ordre du jour institutionnel du conclave dirigé par l’OACI comprend, entre autres, les sujets suivants : « Un secteur de l’aviation plus résilient et prêt pour l’avenir », « Programme de réponse de l’aviation au COVID-19« , « Mesures et défis de sécurité » et « Retour en toute sécurité aux opérations ».

En outre, des PDG de l’aviation civile et des représentants d’organisations internationales discuteront notamment des thèmes suivants : « Sécurité – penser à l’avenir, préparer le futur », « Questions émergentes – durabilité », « Principaux enseignements » et « Gestion de la conformité aux SARP de l’OACI ».

M. Porcella s’est dit convaincu que le conclave représentera une étape importante pour la croissance de l’aviation civile dans la région et renforcera la réputation du système aéronautique dominicain en tant qu’exemple de résilience et modèle de développement durable en Amérique latine.

En savoir plus: ÉCONOMIE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

un + 2 =