Échange entre les secteurs privés dominicain et cubain à Punta Cana

Punta Cana accueille une réunion entre des entrepreneurs du secteur privé de Cuba et de la République dominicaine. L’événement s’intitule Expedition I et rassemble 96 entrepreneurs cubains.

La rencontre entre les responsables des micro, petites et moyennes entreprises (MPME) de Cuba a pour principal objectif d’accéder aux investissements étrangers et d’augmenter les exportations. Le vice-ministre des affaires consulaires et migratoires de la République dominicaine, Jatzel Román, a déclaré à la presse qu’il était heureux que cette activité ait lieu dans les Caraïbes hispaniques, car plus il y a d’opportunités dans la région, et dans ce cas à Cuba, plus il y aura d’opportunités en République dominicaine et vice versa.

Les jours suivants, des réunions de mise en réseau sont prévues entre les responsables des MPME cubaines et le secteur des affaires cubain.

Pendant trois jours, les représentants dominicains et cubains discuteront des formules d’exportation et d’importation de divers produits destinés à être vendus sur les marchés des deux nations des Caraïbes.

« C’est la première fois en plus de 60 ans qu’une expédition d’hommes d’affaires cubains indépendants vient en République dominicaine pour participer à des groupes de travail afin d’initier des échanges commerciaux avec des petits et moyens entrepreneurs dominicains », a déclaré à la presse Maira Valia Collazo Rodríguez, organisatrice de la rencontre internationale.

Les entrepreneurs cubains présenteront leurs outils de production, basés sur les matériaux de construction, la technologie, les médicaments, les produits alimentaires, les services de transport terrestre et l’installation d’usines industrielles, entre autres aspects de la production.

Cuba compte actuellement 3 869 MPME, dont 3 764 sont privées, 51 appartiennent à l’État et 54 sont des coopératives.

« En ce début de ce qui pourrait être le départ d’événements majeurs, de multiples options commerciales sont alignées en attendant les facilités des deux pays pour développer un système financier qui permette l’échange avec paiement garanti par le biais du système bancaire, sans limitations de nature sectorielle », a souligné l’un des organisateurs de l’activité qui se déroulera sur trois jours à l’hôtel Ocean Blue de Punta Cana.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

cinq × trois =