La République dominicaine a reçu la Torah

Une expérience historique, solennelle et inoubliable a été vécue en République dominicaine avec l’inauguration d’un nouveau rouleau de la Torah qui a été écrit dans la ville d’Hébron, où se trouve la tombe des patriarches du peuple d’Israël, Abraham, Isaac et Jacob.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence de l’ambassadeur d’Israël, Daniel Biran Bayor, ainsi que de représentants de la communauté juive du pays.

Au début de l’activité, le rabbin Shimon Pelman a déclaré que l’inauguration d’un rouleau de la Torah ou ‘Hachnasat Sefer Torah’ est une célébration qui vise à accueillir ce rouleau manuscrit dans sa nouvelle maison qu’est la synagogue.

« Pour nous, c’est un jour de fête et c’est historique car cela arrive très rarement dans une communauté », a déclaré le rabbin Pelman.

Il a ensuite expliqué que la Torah est écrite à la main par un rabbin spécialisé (Sofer) à l’encre et à la plume d’oie sur du parchemin de vache. « La Torah a été donnée par Dieu au peuple juif par l’intermédiaire de Moïse sur le mont Sinaï, c’est le livre qui guide le peuple juif avec ses 613 commandements ».

Comme fait intéressant, il a souligné que, pendant les deux mille ans d’exil, « chaque peuple a écrit sa Torah par un rabbin Sofer, et quand les peuples ont été réunis en Israël en 1949 – ils ont constaté que sans avoir communiqué – toutes les Torahs avaient le même message sans changer une seule lettre ».

Après ses paroles, la cérémonie s’est poursuivie par le défilé de la Torah dans plusieurs rues de Saint-Domingue, qui a été recouverte d’une chupah (auvent) – qui en hébreu signifie couvrir ou protéger – alors qu’elle était joyeusement portée vers sa nouvelle demeure.

« À ce moment-là, les invités qui ont participé à cette grande fête ont apprécié la musique juive traditionnelle et les danses spontanées de la communauté qui a reçu avec joie sa nouvelle torah », a déclaré le rabbin Shimon Pelman.

Cette danse est similaire à celle qui a lieu à Simchat Torah. Après que les rouleaux de la Torah aient été remis dans l’arche.

Les personnes participant à cette célébration ont également noté que la Torah passe de main en main, puisqu’elles ont l’honneur de la porter pendant le voyage, les gens chantant, dansant et applaudissant.

Lire la suite : La Colombie dépénalise l’avortement jusqu’à 24 semaines de grossesse
Lorsque la procession s’est approchée de la synagogue, les rouleaux de Torah existants dans la congrégation ont été sortis pour accueillir la Torah nouvellement arrivée. Tous deux ont été dansés dans le sanctuaire et portés joyeusement dans la salle.

Faits intéressants

– Torah est un mot qui vient de l’hébreu « horáh », signifiant « enseignement », « direction », « instruction » ou « loi ».

– Le titre Torah désigne aussi généralement la Torah écrite, c’est-à-dire l’ensemble des écritures canonisées.

– La Torah, la Torah () ou le Pentateuque sont les cinq premiers livres de la Bible ou Tanakh (la Bible hébraïque) correspondant à l’Ancien Testament, également connus comme les cinq livres de Moïse.

– Le terme hachnasat signifie « apporter de » ; et Sefer Torah signifie « rouleau de la Torah ». Par conséquent, cet événement peut être appelé « célébration de la Torah » ou « parade de la Torah ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

sept + vingt =