L’ADG souligne sa participation à la IXe Semaine dominicaine à Londres

L’activité, qui s’est tenue à Londres, a été organisée par l’ambassade du Royaume-Uni en République dominicaine, l’ambassade dominicaine au Royaume-Uni et la Chambre de commerce britannique en République dominicaine.

L’Académie dominicaine de gastronomie (ADG) a obtenu une participation exceptionnelle à la IXe Semaine dominicaine de Londres, en soulignant l’importante contribution de la gastronomie à la transmission des connaissances, par les sens, sur ce que nous sommes.

« Nous avons travaillé main dans la main avec le célèbre chef dominicain Erik Malmstem, pour communiquer à travers 6 plats, une histoire de saveurs et laisser une marque d’amitié qui contribuerait à la consolidation des excellentes relations culturelles, diplomatiques et commerciales entre la République dominicaine et le Royaume-Uni », déclare Luis Ros, président de l’ADG.

Le premier plat était du poisson mijoté avec de la noix de coco, du riz soufflé, de l’avocat et de l’oignon perlé. Croustillant, beurré et influencé par la noix de coco, il était une introduction appropriée à une délicate symphonie de saveurs.

Le deuxième mouvement était un salpicon de crevettes. Comme si nous étions dans la baie de Sanchez, avec du plantain vert croquant, de la coriandre et du piment doux. Tropical et rafraîchissant au palais.

La troisième étape était la chèvre à l’origan avec du Brugal 1888, de l’orange acidulée et des épices. Une proposition de nos saveurs autochtones qui a révélé l’hybridation des cultures espagnoles et africaines qui nous représentent.

Une quatrième tentation était le craquement de porc avec Casabe, mojo et oignon mariné. Un contraste de tons chauds, croquants, visqueux et très légèrement vinaigrés qui mettait en valeur nos héritages taino et ibérique.

Le cinquième niveau était le prélude au doux paradis. Riz au lait, vanille dominicaine, mangue, sucre brun et meringue brûlée. Honorer notre tradition séculaire de production de sucre et montrer l’influence prédominante de la culture gastronomique espagnole.

Pour conclure la sixième partie, le chef Malmstem a proposé une génoise de guinée, avec une mousse de cacao dominicaine, de la cannelle et du macadamia. Avec des textures sucrées, spongieuses, crémeuses et croquantes, nous avons dit adieu à ce qui fut un voyage de saveurs qui a enchanté les participants de la IXe Semaine dominicaine de Londres avec des joyaux de la gastronomie dominicaine.

L’activité, qui s’est tenue à Londres, a été organisée par l’ambassade du Royaume-Uni en République dominicaine, l’ambassade dominicaine au Royaume-Uni et la chambre de commerce britannique en République dominicaine, avec le soutien de l’ADG et du chef Erik Malmstem pour la partie gastronomique.

À propos de l’Académie dominicaine de gastronomie

L’Académie dominicaine de gastronomie (ADG) est une organisation à but non lucratif, dont l’objectif est de favoriser la recherche, la diffusion, la promotion et la protection des cuisines et des activités gastronomiques de la République dominicaine, en veillant à la pureté des traditions culturelles, ainsi qu’en soutenant la modernisation des techniques culinaires correspondantes, en tenant compte des tendances internationales et en communiquant largement ses caractéristiques et ses aspects les plus pertinents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × 4 =