Airbnb n’y échappera pas cette fois-ci

Des tentatives et encore des tentatives, telle est la réalité de la régularisation d’Airbnb en République dominicaine. Jusqu’à présent, beaucoup d’intentions, mais rien de concret, alors que la plateforme de location continue de se développer librement dans le pays sans payer « pas un centime », selon la plus grande association touristique de la RD.

Le ministre David Collado lui-même a mis tous ses efforts dans la régularisation d’Airbnb, non seulement en raison des contributions qu’elle générerait pour le trésor public, mais aussi pour assurer la sécurité des logements de vacances et protéger ainsi l’image internationale du pays, qui est souvent en danger lorsqu’il y a un manque de contrôle.

Il y a eu de nombreuses occasions où Airbnb, pour ainsi dire, a fait des siennes sur le marché dominicain, mais tout indique que cette fois, avec la réforme fiscale en préparation, ce type de plateforme paiera enfin des impôts, comme le font les hôtels traditionnels.

Le secteur du tourisme dominicain est très attentif à ce qu’Airbnb ne passe pas à nouveau entre les mailles du filet, car cela génère une concurrence déloyale pour le secteur hôtelier, qui paie ses impôts.

L’objectif n’est pas d’opposer un veto aux opérations de ce type d’entreprises de location de vacances, mais de s’assurer qu’elles respectent les règles pour le bien-être et le développement du pays.

Source: Arecoa.com

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + six =

Verified by MonsterInsights