La CODUE salue la décision du ministère de l’Éducation d’inclure les Bibles dans les manuels scolaires

Le Conseil dominicain de l’unité évangélique (CODUE), a félicité la décision du ministère de l’éducation de distribuer des bibles dans les écoles avec d’autres titres dans le cadre du programme Dominicana Lee visant à encourager la lecture parmi les élèves des écoles publiques.

Le représentant de l’entité, le pasteur Feliciano Lacen Custodio, a exprimé sa joie de savoir que la Bible, le livre le plus lu, traduit et interprété au monde, aura une place dans l’éducation dominicaine, non pas comme un dogme religieux, mais comme une œuvre littéraire qu’il est important de connaître, d’analyser et de réfléchir.

« Nous devons considérer la Bible comme quelque chose de plus que la religion, la Bible est l’histoire, l’histoire de l’homme qui a divisé l’humanité en avant et après lui. C’est un livre plein de réflexions, d’enseignements, de richesses culturelles », a déclaré M. Lancen. « Et elle est utile pour enseigner, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l’homme de Dieu soit parfait, parfaitement préparé à toute bonne œuvre ».

Par le biais d’un communiqué, la CODUE affirme son soutien total à l’éducation dominicaine, qui doit inclure la lecture de la Bible, et souligne que si le MINERD doit distribuer des centaines de titres des principales œuvres littéraires, omettre la Bible serait tout simplement un acte de mesquinerie et d’ignorance. La CODUE met donc à disposition des locaux pour la mise en place d’un tel programme.

Il convient de noter que la République dominicaine a été le premier pays au monde à célébrer la « Journée nationale de la Bible », instaurée chaque 27 septembre par la loi 208-84.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

quatorze − sept =