Karol G s’aventure dans le merengue avec « Si antes te hubiera conocido ».

L’artiste s’est rendue il y a quelques semaines en RD pour tourner le clip de sa nouvelle chanson.

L’artiste colombienne s’est lancée dans le merengue avec sa nouvelle chanson « Si antes te hubiera conocido », dont elle a tourné le clip il y a quelques semaines à San Pedro de Macorís.

La Bichota a présenté aujourd’hui en avant-première cette chanson, qui est déjà considérée comme le « tube » de l’été et qui est le fruit d’une collaboration avec Coca Cola, et l’a interprétée hier pour la première fois en direct lors d’un second concert à Londres.

« Ce qui aurait été si je t’avais connu avant, tu serais sûrement en train de danser avec moi et pas comme des amis, mais comme quelque chose d’autre », dit une partie du refrain de la chanson qui, à l’heure où nous publions cette note, compte près de 150 000 vues sur YouTube après seulement 30 minutes de présence sur la plateforme.

Avec cette chanson, Karol G rejoint des artistes tels que Bad Bunny, Becky G, Maluma, Rosalía, Manuel Turizo, entre autres, qui sont séduits par le rythme indigène de la République dominicaine.

« Si antes te hubiera conocido » parle d’une personne avec qui elle veut être, mais ne peut pas parce qu’il a une petite amie, et se demande ce qu’il serait advenu d’eux s’ils s’étaient rencontrés avant qu’il ne se fiance à quelqu’un d’autre.

Le clip vidéo enregistré dans ce qui semble être une épicerie présente des images du secteur Miramar de San Pedro de Macorís et implique des Dominicains, ainsi que l’influenceuse colombienne Inesita, âgée de 88 ans, célèbre pour ses tutoriels sur diverses préparations culinaires, dont l’ingrédient secret est ses « aliños ».

L’artiste multi-récompensée a avoué son amour pour ce pays dans un post sur Instagram, où elle parle de sa dernière chanson et révèle qu’elle a enregistré une partie de son album « Mañana será bonito » en République dominicaine.

« La RD est un pays auquel je dois beaucoup… J’y ai travaillé sur une partie de Mañana Será Bonito, quand j’ai besoin de me déconnecter du monde et de me connecter avec moi-même, je vais aussi là-bas », a écrit Karol.

Elle a ajouté : « Sa culture, sa musique, ses couleurs, son hospitalité, son énergie… tout y est très authentique et spécial… Son peuple m’a accueillie d’une manière qui remplit ma Cora et m’inspire en permanence. »

Source :Listindiario.com

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 + 9 =

Verified by MonsterInsights