L’ambassadeur de France souligne des projets en RD

L’ambassadeur de France en République dominicaine a souligné les contributions et les impulsions économiques apportées par la France au pays par le biais de financements et de conseils pour des projets de développement.

M. Eric Founier a souligné ces projets tels que le téléphérique de Los Alcarrizos, le métro de Santiago et certains projets agro-forestiers dans les montagnes de Santiago.

Interviewé par le communicateur Robert Gonzalez dans l’émission Tele Diario diffusée quotidiennement sur la chaîne 16, l’ambassadeur Eric Founier s’est montré fasciné par le potentiel écotouristique de la région Sud et Est du pays.

Semaine du droit et de la justice en France

Le diplomate a également souligné que l’ambassade de France en République dominicaine et l’École nationale de la magistrature (ENJ) organisent la Semaine du droit et de la justice française, un événement qui se tiendra du 14 au 17 novembre de cette année à Saint-Domingue. Neuf experts juridiques français seront présents à l’événement.

L’objectif de cet événement est de promouvoir le dialogue entre la France et la République dominicaine, ainsi que de faire le point sur certaines questions juridiques intéressant ce pays. Dans ce contexte, des sujets aussi divers que la transparence dans la fonction publique, par Patrick Matet, membre éminent de la Commission française pour la transparence de la vie publique et doyen honoraire de la Cour de cassation française ; la numérisation de la justice ; et les politiques de lutte contre la traite des êtres humains et l’exploitation sexuelle seront abordés.

French AmbaassadorLes experts, qui viennent des universités de Paris Panthéon-Assas, Paris Dauphine et Clermont Auvergne, interviendront également en droit civil et commercial dans cinq universités dominicaines (UASD, UNAPEC, UNIBE, UNPHU et PUCMM) et donneront des conférences et des ateliers spécialisés pour les juges à l’École nationale de la magistrature et à la Cour suprême de justice.

Parallèlement à ces activités académiques, les législateurs de la Commission de la Justice de la Chambre des Députés, participeront à la Semaine du Droit et de la Justice en France pour organiser une journée de travail avec deux experts français de l’Association Henri Capitant, qu’ils avaient déjà rencontrés à Paris en juin pour échanger des idées sur la réforme du Code Civil dominicain. L’expert de la Cour de cassation française rencontrera également ses homologues dominicains et le président de la Cour suprême de justice, le magistrat Luis Henry Molina.

Dans le cadre de cet événement, un accord de coopération sera également signé entre l’ENJ dominicaine et son homologue française, l’Ecole Nationale de la Magistrature (ENM). L’objectif de cet accord est de permettre des échanges entre les deux écoles afin que les aspirants juges puissent effectuer des stages dans les deux pays.

Il convient de noter que le programme de la Semaine du droit et de la justice français réaffirme le lien unique et l’influence transcendantale que le droit français a eu et continue d’avoir sur le droit dominicain.

Cette activité est soutenue par l’Association Henri Capitant, l’Institut international du droit français d’expression et d’inspiration (IDEF) et la Chambre de commerce et d’industrie franco-dominicaine ; ainsi qu’avec la collaboration de l’Association dominicaine des diplômés en France (ADDEF), la Fondation mondiale pour la démocratie et le développement (FUNGLODE) et les universités UASD, UNAPEC, PUCMM, UNIBE et UNPHU.

En savoir plus: POINTS FORTS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × trois =