Les Indiana Pacers sélectionnent le Dominicain Chris Duarte

De Puerto Plata à une mer d’épreuves difficiles pour finalement arriver à la NBA. L’attente de Chris Duarte a pris fin la nuit dernière, lorsqu’à 9h25 du matin, il a reçu son visa pour le meilleur basket du monde en étant sélectionné au 13ème tour du premier tour par les Indiana Pacers.

Le shooting guard de 24 ans, 6′-6 », rejoint une liste de Dominicains qui ont été sélectionnés dans la draft exigeante de la ligue, qui comprend Alfred « Tito » Horford (Milwaukee Bucks, 1988) ; Luis Felipe Lopez (premier tour, 24ème tour par San Antonio et échangé à Vancouver) ; et Luis Flores (Houston Rockets, Houston Rockets, 1988) ; Luis Flores (Houston Rockets, 2004) ; Charlie Villanueva (choix de septième tour en 2005 par les Toronto Raptors) ; Francisco Garcia (premier tour, 23e choix par les Sacramento Kings, 2005) et Al Horford, le fils de « Tito », (troisième choix global en 2007 par les Atlanta Hawks), entre autres. Notamment, Karl Anthony Towns-Cruz, dont la mère est dominicaine, a été le premier choix global en 2015 par le Minnesota.

Duarte, l’un des plus anciens talents du processus d’hier soir, n’a pas toujours été le talent très prisé qu’il est devenu lorsqu’il a excellé lors du dernier tournoi de basket-ball universitaire NCAA avec l’Oregon, où il a brillé avec des moyennes de 17,1 points, 4,6 rebonds et 2,7 passes par match. En outre, il a tiré 53,2 fois sur le terrain, 42,4 fois à trois et 81,0 fois sur la ligne des lancers francs. Il a remporté le Jerry West Award, qui est décerné au meilleur à son poste et, parmi plusieurs autres distinctions, il a également été élu joueur de l’année de la Pac-12.

Tout n’était pas rose pour le Dominicain avant qu’il n’enfile le maillot vert des Ducks. Son père, de nationalité canadienne, est décédé lorsqu’il était enfant, obligeant sa mère à s’occuper de tout à la maison. Il a rebondi dans plusieurs écoles et une université en Floride jusqu’à ce qu’il atterrisse à Oregon, où il jouera pour les saisons 2019-2020 et 2020-21.

Le fait d’être un choix de premier tour lui confère immédiatement un pacte de quatre saisons, dont deux sont garanties. Les premiers rapports médiatiques de la nuit dernière indiquaient que Duarte pourrait signer pour un montant allant jusqu’à 14 millions de dollars, dont 6 millions garantis.

Le drapeau dominicain était présent au Barclays Center de Brooklyn, New York, lieu de la draft. Le commissaire Adam Silver a mentionné le nom du créole avec sa provenance de la République dominicaine. Ici, dans sa patrie, il a été suivi. Duarte a embrassé sa femme, son fils et son frère avant de monter sur le podium pour mettre sa casquette d’Indiana après un signe de tête à Silver.

C’est officiel : bienvenue en NBA, Chris Duarte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 − deux =