À partir du 1er novembre, le DR ne figurera plus sur la liste rouge du gouvernement britannique

À compter du lundi 1er novembre, la République dominicaine ne figurera plus sur la liste rouge des destinations de voyage en raison du risque d’infection par le virus Covid-19 pour la population britannique, selon le ministère des affaires étrangères (Mirex) et l’ambassade dominicaine au Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord.

Cette mesure, qui sera en vigueur à partir de lundi prochain, entraînera une augmentation de l’arrivée de touristes britanniques dans le pays.

L’annonce a été faite par l’ambassadeur dominicain au Royaume-Uni, Elnio Duran, à la communauté dominicaine vivant au Royaume-Uni et aux citoyens britanniques désireux de visiter la République dominicaine.

Le diplomate a recommandé à tous ceux qui, dans le pays européen, souhaitent se rendre en République dominicaine et aux Dominicains qui souhaitent se rendre en Grande-Bretagne, de s’informer « correctement par les voies officielles sur les conditions à remplir pour effectuer le voyage sans encombre, car les dispositions pourraient varier en fonction de l’évolution de la pandémie ».

Le 7 octobre, le gouvernement britannique a retiré 47 pays et 54 territoires de sa  » liste rouge  » de restrictions aux voyages internationaux en raison du covid-19. Il n’en reste que sept, toutes situées en Amérique latine et dans les Caraïbes.

Depuis le 11 octobre, les voyages vers le Royaume-Uni en provenance de Colombie, de la République dominicaine, d’Équateur, d’Haïti, du Panama, du Pérou et du Venezuela sont réservés aux citoyens et résidents britanniques.

La République dominicaine a été ajoutée à la liste en milieu d’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

5 + 18 =