Abinader va construire le premier centre de congrès de SD

Le ministre du Tourisme, David Collado, a annoncé mercredi que le président Luis Abinader construira le premier centre de conventions de Saint-Domingue sur le terrain où se trouve l’ancien hôtel Hispaniola.

Lors de l’inauguration du nouveau projet Latitud 18 et des hôtels Santo Domingo Marriot Piantiti et Aloft Santo Domingo Piantini, en présence du président Abinader, M. Collado a ajouté que ces terrains avaient été déclarés d’utilité publique et a confirmé que des négociations étaient déjà en cours pour que la construction soit réalisée avec l’avis de l’Ifema, responsable de la foire Fitur.

Par le biais du décret 296-22, le gouvernement a déclaré « d’utilité publique et d’intérêt social l’acquisition, par l’État dominicain, des portions de terrain où se trouve l’hôtel Hispaniola pour la construction du Centre de Conventions de Saint-Domingue ».

Le décret établit que les 30 terrains seront achetés avec des fonds du Ministère du Tourisme (Mitur) et déclare qu’il est urgent que « l’État dominicain prenne possession de ces propriétés, afin que la construction du Centre de Conventions de Saint-Domingue puisse commencer immédiatement ».

Le ministre du Tourisme a également informé que dans les prochains mois, le président Abinader donnera le coup d’envoi à la construction d’un boulevard qui transformera considérablement la ville, s’étendant de l’avenue Winston Churchill à l’avenue Abraham Lincoln, avec un investissement de 500 millions de pesos dominicains.

M. Collado a ajouté que les travaux devraient commencer dans 20 à 30 jours, ce qui constitue un signe clair de la vision du développement urbain et touristique de Saint-Domingue. « Notre pays est en train de développer le tourisme et de recevoir des investissements ».

M. Collado a également exprimé sa gratitude au PDG de RCD Hotels, Roberto Chapur, pour sa confiance dans le gouvernement et sa détermination à investir dans le pays, et a souligné l’importance de la confiance placée dans le cabinet du tourisme de la République dominicaine, dirigé par le président Luis Abinader, en particulier en faisant le premier pas en octobre 2020, au milieu de l’incertitude et de la peur.

« Le fait d’être ici aujourd’hui démontre leur détermination et leur foi dans le gouvernement du président Luis Abinader et dans le travail que nous faisons avec beaucoup de sérieux et d’engagement pour l’évolution et le développement du tourisme », a déclaré M. Collado.

Croissance significative en République dominicaine

De son côté, le directeur exécutif de RCD Hotels, Roberto Chapur, a déclaré que la République dominicaine disposait d’un bon gouvernement, d’une stabilité politique, d’un peuple très amical et de grands professionnels, et qu’elle connaissait une croissance significative, motivée par plusieurs facteurs qui rendent l’investissement attrayant.

M. Chapur a souligné que ces conditions ont généré une perception positive parmi les investisseurs. « Tous ces facteurs nous ont décidés à investir dans une entreprise qui est notre première aventure ».

Pour sa part, la représentante de Marriott International en République dominicaine, Yudith Garcia, a déclaré que les deux marques combinent un service distinctif avec un design confortable, ce qui permet de répondre aux besoins de tous les clients qui viennent sur l’île.

La nouvelle offre hôtelière renforcera le tourisme d’affaires dans le pays et générera plus de 300 nouveaux emplois dans le cadre d’un projet de 400 chambres, caractérisé par un haut niveau d’hospitalité et de gastronomie, grâce à ses restaurants, dont Cueva Siete, qui propose une cuisine mexicaine contemporaine, et Makoto, une marque de cuisine japonaise moderne reconnue internationalement.

Ces nouveaux hôtels renforcent l’engagement d’expansion stratégique sur les marchés à forte croissance et continuent à renforcer le tourisme local et international.

Le président Abinader était accompagné des directeurs des alliances public-privé, Sigmund Freund, et de ProDominicana, Biviana Riveiro ; de l’administrateur général de la Banco de Reservas, Samuel Pereyra ; du président de la DNCD, le vice-amiral José Manuel Cabrera Ulloa ; et d’hommes d’affaires, entre autres.

Source :Presidencia.gob.do

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq + douze =

Verified by MonsterInsights