Arajet commencera ses opérations en septembre á bas prix

La compagnie prévoit d’établir un vaste réseau de liaisons vers 20 destinations dans 12 pays au cours de ses trois premiers mois d’activité, dont la capitale mexicaine, Monterrey et Cancun, ainsi que d’autres vers Aruba, la Colombie, Curaçao, l’Équateur, le Salvador, le Guatemala, l’île de Sint Maarten et le Pérou.

Arajet, la nouvelle compagnie aérienne à bas prix de la République dominicaine, commencera ses opérations à la mi-septembre avec un vol vers Mexico, après quoi elle ajoutera d’autres destinations dans ce pays et dans plus d’une douzaine de pays d’Amérique, a annoncé la compagnie lundi.

Le président d’Arajet, Victor Pacheco, a estimé que dans environ cinq ans, la compagnie aérienne transportera quelque sept millions de passagers par an.

« Dès septembre, nous entamerons le voyage pour faire de l’aéroport international de Las Americas (en République dominicaine) la nouvelle plateforme Arajetaérienne des Caraïbes, ce qui nous permettra de relier le continent au moindre coût », a déclaré M. Pacheco dans un communiqué.

La compagnie prévoit d’établir un vaste réseau de liaisons vers 20 destinations dans 12 pays au cours de ses trois premiers mois d’activité, dont la capitale mexicaine, Monterrey et Cancun, ainsi que d’autres vers Aruba, la Colombie, Curaçao, l’Équateur, le Salvador, le Guatemala, l’île de Saint-Martin et le Pérou.

En octobre, Arajet prévoit de lancer des vols vers Toronto et Montréal au Canada, ainsi que de nouvelles liaisons vers la Colombie, le Costa Rica et la Jamaïque.

Selon le site officiel de la compagnie aérienne ultra low-cost, le hub d’Arajet est situé à l’Aeropuerto Internacional de las Americas (AILA), officiellement Aeropuerto Internacional Dr. José Francisco Peña Gómez, le principal aéroport de la ville de Saint-Domingue.

L’aéroport international des Amériques (AILA) est exploité par VINCI Airports, l’une des principales sociétés de gestion aéroportuaire au monde, qui opère sous la concession d’AERODOM.

En savoir plus: VOLS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × cinq =