Plan de sécurité touristique á Bayahíbe

Le ministre David Collado dirige une réunion avec les responsables de la police, de la marine et de la DNCD.

Le ministre du Tourisme, David Collado, a annoncé la mise en place d’un vaste plan de sécurité dans toute la zone touristique de Bayahibe, dans le cadre du plan de relance de cette importante destination de la région orientale du pays.

Représentants du secteur privé

La décision a été prise lors d’une réunion dirigée par le ministre Collado et à laquelle ont participé le directeur de la police nationale, le major général Alberto Then, le commandant de la marine dominicaine, le vice-amiral Gustavo Betances, le président de la Direction nationale de contrôle des drogues (DNCD), le vice-amiral José Miguel Cabrera Ulloa et le chef de la police touristique, le général Minoru Masunaga.

Lors de la réunion, le secteur privé était représenté par Rafael Blanco, président d’ASONAHORES, Ana Gracia Sotoca, Association hôtelière de Bayahibe, Luis Emilio Rodríguez, Leo Matos et Andrés Fernández, Association hôtelière de La Romana-Bayahibe.

Coordinación del plan de seguridad turística en BayahibeAu cours de la réunion, toutes les directives pour l’exécution du plan de sécurité et d’autres projets de développement ont été discutées.

Le ministre Collado a souligné l’importance de ce nouveau plan pour la sécurité et l’ordre à Bayahibe.

« Depuis le ministère du tourisme, nous ne ménagerons aucun effort pour renforcer cette destination et faire de Bayahibe un modèle de sécurité pour tous ceux qui la visitent », a garanti M. Collado.

Au milieu de la réunion, le ministre Collado a reçu un appel téléphonique du président Luis Abinader, qui a exprimé son plein soutien à l’initiative.

La sécurité est garantie à Bayahibe

Le directeur de la police a déclaré que le plan de sécurité sera un véritable modèle.

Il a déclaré que la police affectera autant d’agents que nécessaire pour assurer la sécurité des touristes visitant la destination.

Le chef de la marine a assuré que les hommes sous son commandement travailleront main dans la main avec les autres institutions pour assurer une plus grande sécurité dans les ports de la région.

Entre-temps, le président de la DNCD a indiqué que ses agents travailleront intensément, mais en respectant les lois. « La sécurité est garantie à Bayahibe », a déclaré Cabrera Ulloa.

Pour sa part, le président d’ASONAHORES a qualifié de « très positive » l’exécution du plan de sécurité et la réorganisation territoriale de Bayahibe.

En savoir plus: ACTUALITÉS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze − 10 =