La République Dominicaine signe un accord avec le Qatar

Le gouvernement dominicain signe un accord avec le Qatar pour rendre les opérations de fret aérien plus flexibles

Les gouvernements de la République dominicaine et de l’État du Qatar ont signé un nouveau protocole d’accord visant à renforcer leurs relations en matière de services aériens et à accroître les opportunités commerciales pour les compagnies aériennes désignées entre les deux nations, selon José Ernesto Marte Piantini, président du Conseil de l’aviation civile (JAC) et chef de la délégation dominicaine à la 41e Assemblée générale de l’Organisation de l’aviation civile (OACI).

Le document, qui entre en vigueur immédiatement et complète le mémorandum signé en décembre 2012, indique les lignes d’action communes pour rendre les services aériens de fret uniquement plus flexibles pour les compagnies aériennes désignées des deux pays, sans restriction de route ou de fréquence. Avec cet accord bilatéral, les deux gouvernements se sont également engagés à établir et à renforcer les négociations sur les questions commerciales aériennes.

Selon les données citées dans une note d’étude sur le fret aérien dans le pays, présentée par la délégation dominicaine lors de l’assemblée générale de l’OACI, au cours de l’année 2021, plus des deux tiers du fret aérien en République dominicaine a été exporté avec 66,7 millions de kilogrammes, tandis que 32 millions de kilogrammes ont été importés. Cela représente une augmentation de 18 % des importations par rapport à 2020 et une augmentation de 26 % des exportations.

José Ernesto MartePendant les mois de confinement total, de mars à juin 2020, le fret aérien est devenu la principale source de revenus de la plupart des compagnies aériennes dans le monde, selon un rapport de l’Association internationale du transport aérien. En 2020, le secteur mondial du fret aérien a généré 129 milliards de dollars, soit environ un tiers des recettes totales des compagnies aériennes et une augmentation de 10 à 15 % par rapport aux niveaux d’avant la crise.

La politique de la République dominicaine en matière d’aviation prévoit une flexibilité réciproque pour les compagnies aériennes afin de fournir des services de fret uniquement, ce qui permet une déconcentration du marché en accordant des facilités aux opérateurs aériens nationaux et internationaux.

L’accord a été signé par le président du Conseil de l’aviation civile de la République dominicaine, Marte Piantini, et Mohamed Faleh Alhajri, président par intérim de l’Autorité de l’aviation civile du Qatar, qui était accompagné d’Essa Abdulla Almalki, représentant permanent de l’État du Qatar auprès de l’OACI, d’Ibrahim Ali Alhammadi, superviseur des affaires des compagnies aériennes et d’Aisha Ali Alnuaimi, spécialiste juridique de cette délégation.

Outre Marte Piantini, Julio Peña, représentant de la Mission permanente auprès de l’OACI, et le représentant suppléant, Nasim Antonio Yapor; le Dr. Paola Plá, secrétaire de l’ACR, et Camila Moya, également représentante suppléante auprès de l’OACI, étaient également présents.

En savoir plus: DÉVELOPPEMENT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 4 =