En août, le pays a atteint le nombre record de 621 953 touristes

Le gouvernement indique qu’en août, le pays a atteint le nombre record de 621 953 touristes.

Le gouvernement a informé ce dimanche que le pays a atteint en août le chiffre record historique de 621 953 touristes et qu’au cours des huit mois de cette année, un total de 5,66 millions de visiteurs a été reçu.

Il a été expliqué que si l’on ajoute aux 621 953 touristes arrivés en août les 94 792 croisiéristes qui ont visité le pays le mois dernier, on obtient un total de 716 745 visiteurs.

Ces données ont été rendues publiques lors d’une cérémonie dirigée par le président Luis Abinader et le ministre du tourisme, David Collado, à l’hôtel El Embajador, à laquelle ont assisté des fonctionnaires, des hommes d’affaires et des personnes liées au monde du tourisme.

Dans son discours, le président a déclaré que la croissance du tourisme dans le pays est plus rapide que dans le reste du monde, ce qui, a-t-il dit, nous consolide en tant que leaders et nous place dans un scénario futur très prometteur.

Il a affirmé que l’engagement et l’ambition de ce gouvernement est de continuer à croître et à faire de la République dominicaine une nation plus grande et un leader dans le domaine du tourisme.

« Aujourd’hui, nous pouvons souligner que le mois d’août a été le meilleur mois de la série historique dans notre pays, battant un record que nous dépassons mois après mois », a déclaré le chef de l’État.

À cet égard, il a déclaré que même si nous avons toujours eu un contexte défavorable, nous avons pu briller dans le secteur du tourisme.

« Le tourisme est synonyme d’emploi, d’opportunités commerciales pour les grandes, petites et moyennes entreprises, ainsi que de transformation et de rénovation des zones urbaines, de conservation et de promotion du patrimoine naturel et culturel de notre pays », a-t-il déclaré.

Selon le gouverneur, les résultats obtenus dans le secteur ne sont pas le fruit de l’inertie ou du hasard, mais le résultat de la coordination du gouvernement, de l’étroite collaboration avec d’autres agents, « avec les gouvernements locaux, un secteur des affaires dynamique et compétitif, et un secteur du service du travail dont la qualité et la chaleur sont reconnues dans le monde entier ».

De son côté, David Collado a déclaré que la République dominicaine est « meilleure que jamais » en atteignant le chiffre historique de 621 953 arrivées en août, dépassant ainsi le même mois de 2019 de 124 563 visiteurs.

En présentant les chiffres de croissance du secteur devant le président Abinader et les représentants du secteur privé, Collado a indiqué que de janvier à août, le pays a reçu 4 904 162 touristes et 755 818 excursionnistes, ce qui permet de maintenir la projection de la meilleure année de l’histoire du tourisme dominicain en termes d’arrivées de visiteurs.

« Cela signifie qu’en huit mois, les Dominicains ont reçu la visite de 5 655 980 personnes. S’il ne s’agit pas d’un record d’arrivées de touristes, comment pouvons-nous l’appeler ?

Il a précisé que sur les 621 953 visiteurs du mois d’août, 502 289 étaient des étrangers et 119 674 des personnes d’origine ethnique.

Collado a indiqué que l’arrivée d’étrangers en août représente une croissance de 27% par rapport à 2019 et de 11% par rapport à 2018.

De même, il a souligné que les visites ethniques du mois dernier ont également enregistré une augmentation de 18 % de plus qu’en août 2019 et de 39 % par rapport à 2018.

Enfin, il a expliqué que l’arrivée de touristes par voie aérienne le mois dernier marque un record, car elle dépasse les années 2018, avec 537 576 arrivées et 2019 avec la visite de 497 390.

Étaient présents à l’activité Héctor Valdez Albizu, gouverneur de la Banque centrale ; José Rijo, directeur général du Budget ; Catalino Correa, contrôleur général de la République ; le vice-amiral Francisco Sosa, commandant général de la Marine ; le général de division Carlos Febrillet, commandant général de la Force aérienne.

Étaient également présents le vice-amiral José Manuel Cabrera Ulloa, président de la Direction nationale du contrôle des drogues, le général Alberto Then, directeur de la Police nationale, le général Minoru Matsunaga, directeur de Politur, et Eduardo Sanz Lovatón, directeur de la Direction générale des douanes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

12 + vingt =