RD réduira les émissions de C02 dans l’aviation civile

Le directeur général par intérim de l’Institut dominicain de l’aviation civile (IDAC), Héctor Porcella, a réaffirmé l’engagement du pays à réduire les émissions de carbone ou de CO2 dans l’activité aérienne.

Porcella, qui fait partie de la délégation dominicaine présente à la 41e assemblée générale de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) réunie à Montréal, au Canada, a réaffirmé la ferme volonté de l’État dominicain d’avancer dans l’adoption et la mise en œuvre de politiques publiques afin que le développement de l’aviation civile ne représente pas un impact négatif sur l’environnement.

Il a fait cette déclaration après avoir participé à la précédente assemblée convoquée par la Coalition internationale pour l’ambition climatique de l’aviation, qui regroupe 56 pays initialement engagés dans la maîtrise de l’empreinte CO2.

La 41e assemblée de l’OACI, qui se tiendra du 27 septembre au 7 octobre, abordera un ordre du jour essentiellement axé sur la réduction des émissions et le redressement de l’aviation commerciale après les effets de la pandémie de Covid-19.

OACIPorcella a rappelé qu’en août dernier, dans la communauté touristique de Punta Cana, s’est tenue une importante réunion dirigée par le secrétaire général de l’OACI, Juan Carlos Salazar, à laquelle ont participé plus de 60 représentants du secteur de l’aviation internationale, dont les directeurs généraux de l’aviation civile de plus de 25 pays, des ambassadeurs accrédités et des délégués d’institutions spécialisées d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale, d’Amérique du Sud et des Caraïbes, suite à une initiative de l’OACI elle-même et de l’Autorité de l’aviation civile de Singapour.

Il a déclaré que la République dominicaine avait été choisie comme lieu de réunion en reconnaissance des performances remarquables du pays, sous la direction du président Luis Abinader, en matière de relance du tourisme et du trafic aérien international.

Il a expliqué que l’ordre du jour élaboré lors de cette réunion a permis de définir d’importants points d’affinité dans les grandes questions du secteur, notamment la position consistant à avancer une stratégie commune pour réduire l’empreinte carbone dans l’aviation civile.

L’assemblée de l’OACI, une agence spécialisée des Nations unies, se tient tous les trois ans et réunit, lors de l’édition 2022, 2 500 délégués de 193 pays membres.

La délégation dominicaine est composée, outre le directeur de l’IDAC, du président du Conseil de l’aviation civile, José Marte Piantini ; du directeur du département des aéroports, Victor Pichardo ; de l’ambassadeur de la République dominicaine auprès de l’OACI, Julio Peña ; du représentant du secteur privé auprès du Conseil de l’aviation civile, Antonio Yapor ; et de techniciens liés aux points de l’ordre du jour de l’assemblée.

En savoir plus: VOLS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 − 14 =