Hommage rendu au Marine américain d’origine dominicaine victime d’un acte terroriste à Kaboul

Le ministère de la défense a organisé une cérémonie post mortem en l’honneur du sergent des marines américains Johanny Rosario, d’origine dominicaine, décédé à l’aéroport de Kaboul, en Afghanistan, dans un acte terroriste lors du retrait des troupes américaines.

Le service solennel a été dirigé par le lieutenant général Carlos Luciano Díaz Morfa, ERD, ministre de la Défense, qui, visiblement ému, a déclaré qu’au nom de tous les membres des forces armées et en reconnaissance du courage des femmes, il rendait cet hommage posthume au soldat d’origine dominicaine.

Il a déclaré qu’elle représentait « une noble expression des valeurs culturelles, sociales et spirituelles qui, en tant qu’héritage historique, font partie de l’identité des femmes dominicaines et de nos concitoyens en général, chéris et affichés comme des vêtements distinctifs de leur idiosyncrasie et de leur identité, qui continuent de macérer dans le temps et à distance parmi leurs descendants ».

Avec cette cérémonie post mortem pleine de symbolisme enracinée dans nos meilleures traditions et nos sentiments de solidarité, nous nous associons à la douleur de cette famille frappée par la tragédie, en honorant sa mémoire et, en elle, tous les Dominicains qui excellent en donnant le bon exemple à travers le travail, le sport, l’armée, les études et la science, ce qui nous remplit d’une saine fierté et souligne la grandeur du pays », a-t-il déclaré.

La cérémonie a débuté par l’interprétation des hymnes nationaux de la République dominicaine et des États-Unis, respectivement, par l’orchestre de l’armée de la République dominicaine. Le Révérend Diacre Colonel Elías Caamaño, ERD, a donné la bénédiction.

Une compagnie de femmes soldats de l’armée de terre, de la marine et de l’armée de l’air de la République dominicaine a rendu les honneurs militaires correspondants avec style, tandis qu’un peloton du régiment de la garde d’honneur du ministère de la défense a tiré des saluts au rythme du silence militaire.

L’événement s’est déroulé en présence de Mayra Jiménez, ministre de la Condition féminine, Robert Thomas, ministre conseiller de l’ambassade des États-Unis, Luz del Alba Jiménez, ministre de la Jeunesse, Wendy Santos de Díaz, présidente de l’ADEOFA ;

Étaient également présents Geanilda Vásquez, ministre d’État, le général de division Julio Ernesto Florian Pérez, commandant général de l’armée de terre de la République dominicaine, et le général de division Leonel Amílcar Muñoz, commandant général de la force aérienne de la République dominicaine ;

En outre, le général de division Carlos Antonio Fernández Onofre, ERD, président du Conseil des retraites et du Fonds de pension des forces armées, et le général de brigade Teresa Martínez Hernández, directeur général adjoint de la police nationale, ainsi que des membres de l’état-major général et interarmées des forces armées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × 4 =