Hommes d’affaires canadiens souhaitant investir en République dominicaine

Le ministre des Affaires étrangères, Roberto Álvarez, a reçu la visite d’une mission d’hommes d’affaires canadiens intéressés à investir en République dominicaine dans les domaines du commerce, du développement, de l’investissement, de l’industrie, du tourisme, de la coopération pour des projets d’assainissement de l’environnement et autres.

Le ministre Alvarez a expliqué que cette réunion marquait le début du programme de travail de ces hommes d’affaires dans le pays.

« Vous vous trouvez dans une nation où le climat d’investissement est excellent, renforcé par les efforts du gouvernement dominicain pour lutter contre la corruption et l’impunité. En outre, nous avons un régime de zone de libre-échange qui génère des facilités pour les investissements et nous avons une stabilité macroéconomique », a ajouté le ministre des affaires étrangères.

L’arrivée dans le pays de cette mission d’affaires de haut niveau a été coordonnée par l’ambassade de la République dominicaine au Canada, et son ambassadrice Michelle Cohen, qui a également bénéficié du soutien du vice-ministère des affaires économiques et de la coopération internationale. Cette mission est la première du genre depuis que cette nation a ouvert ses frontières après la pandémie.

« La mission d’affaires multisectorielle mixte vise à réactiver les relations bilatérales entre le Canada et la République dominicaine, un espace idéal pour la discussion de nouvelles stratégies conjointes entre les entités multisectorielles dominicaines et canadiennes pour la réactivation et la revitalisation du tourisme, l’augmentation des flux commerciaux et l’attraction de plus d’investissements », a déclaré l’ambassadeur Cohen.

Cette visite s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par le ministère des affaires étrangères pour promouvoir le deuxième axe de la politique étrangère : la promotion des exportations et des investissements directs étrangers pour créer des emplois.

Le vice-ministre des affaires économiques et de la coopération internationale, l’ambassadeur Hugo Francisco Rivera Fernández, a présenté les opportunités que nous offrons aux investisseurs en tant que pays, et a également indiqué que nous sommes la plaque tournante de la logistique dans la région, étant le sixième pays le plus connecté d’Amérique latine.

Ont également participé à la réunion le vice-ministre de la politique étrangère bilatérale, José Julio Gómez, la directrice de la promotion du commerce et des investissements, Mariana Ambrad, et le conseiller pour les questions commerciales du ministère, Ariel Gautreaux.

L’ambassadrice, directrice générale pour l’Amérique centrale et les Caraïbes du Canada, Sylvia Cesaratto, et Christine Laberge, ambassadrice du Canada en République dominicaine, ainsi que M. Cohen, constituent le personnel bilatéral officiel qui accompagnera la mission en territoire dominicain dans son agenda de travail et de réunions qui se termine le 22 octobre.

Ces hommes d’affaires prévoient également d’avoir des interactions avec la présidence de la République dominicaine, le Sénat, les ministères de la défense, de l’industrie et du commerce, du tourisme, de l’environnement, de l’énergie et des mines et la Banco de Reservas.

De même, le Centre des exportations et des investissements de la République dominicaine (Pro Dominicana), la Direction générale des partenariats public-privé, l’Institut national de l’eau potable et de l’assainissement (INAPA) et la Société d’aqueduc et d’assainissement de Saint-Domingue (CAASD).

Dans le cadre des activités de la mission, une visite du ravin de Guajimía sera effectuée par le représentant de la Corporation commerciale canadienne et des délégués d’Affaires mondiales Canada. Ce dernier aura également une réunion avec le ministre de l’Intérieur et de la Police, Jesús Vásquez Martínez.

Il établira également des contacts avec le Conseil national de l’entreprise privée (CONEP), le Conseil national des zones franches (lors d’une visite de la zone franche du Parc industriel des Amériques) et la Chambre dominico-canadienne.

L’agenda se clôturera le vendredi 22 octobre avec le séminaire « Comment exporter au Canada : opportunités d’affaires sur le marché canadien, un marché plein d’opportunités », en version numérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sept + dix-sept =