INFOTEP en Amérique Centrale

L’Institut national de la formation technique et professionnelle (INFOTEP) a présenté aux pays membres du Système d’intégration de l’Amérique centrale (SICA) les bonnes pratiques qu’il a mises en œuvre dans le cadre du « Projet de renforcement du mécanisme de développement du tourisme durable à base communautaire ».

Renforcement du tourisme local

Rafael Santos Badía, directeur général d’INFOTEP, est intervenu dans le panel « Tourisme communautaire durable et échange de bonnes pratiques », organisé par le Secrétariat pour l’intégration du tourisme en Amérique centrale (SITCA), par l’intermédiaire du Conseil centraméricain du tourisme (CCT), organisation dont la République dominicaine assure la présidence pro tempore, exercée par le ministère du tourisme.

Lors de la réunion, dont l’objectif était de discuter du renforcement du tourisme local en tant qu’outil de lutte contre la pauvreté, Santos Badía a souligné que 1 361 personnes ont été sensibilisées et formées dans le cadre de programmes relatifs au tourisme durable.

Grâce à ce projet, mis en œuvre avec le soutien de l’Agence japonaise de coopération internationale, du ministère du tourisme et du ministère de l’économie, de la planification et du développement, des conseils et un accompagnement permanents ont également été fournis à ces personnes, changeant la vie de plus de 1 800 familles.

Infotep« La manière d’influencer consciemment ce que les touristes recherchent nécessite l’organisation, la formation et l’éducation afin que les communautés participent activement en tant que fournisseurs d’installations et d’hospitalité, favorisant un grand impact de bénéfice économique et social pour nos zones, régions, localités et villages », a déclaré Santos Badía.

Il a profité de l’occasion pour annoncer la poursuite des avancées du projet de tourisme communautaire durable, ainsi qu’une offre de formation pertinente, canalisée par ses directions régionales de Cibao Norte et Cibao Sur.

Développement du tourisme durable

Parmi les nouvelles formations, citons : gestionnaire du tourisme communautaire, gestionnaire de produits de tourisme durable, artisanat de la fibre de banane, techniques d’orientation touristique, conception et programmation de routes touristiques, conception et construction de sentiers d’interprétation et service à la clientèle.

À ces activités de formation s’ajoutera l’entrepreneuriat, afin que les artisans puissent promouvoir leurs produits et ainsi dynamiser le secteur.

Projet pour le renforcement du mécanisme de développement du tourisme durable basé sur la communauté
Le projet de tourisme communautaire durable (TCD) a couvert les 14 provinces de la région nord de la République dominicaine, en collaboration avec l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), le ministère du tourisme et le ministère de l’économie, de la planification et du développement.

Quatorze destinations communautaires, 41 nouveaux produits et sept itinéraires thématiques, guidés par des animateurs formés, ont déjà été créés, ce qui signifie qu’aujourd’hui nous avons 52 groupes communautaires responsabilisés et engagés dans les municipalités où ils ont un impact.

En savoir plus: ACTUALITÉS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

16 − quatorze =