La CONASAC étudie la possibilité d’étendre le billet électronique aux passagers aériens privés

Les autorités civiles et militaires qui composent le Comité national de sécurité de l’aviation civile (Conasac) ont tenu leur dix-septième réunion ordinaire, au cours de laquelle a été examinée la demande d’extension du champ d’application du système E-Ticket aux passagers des vols privés.

La demande a été présentée par le Département national des enquêtes (DNI), membre de l’organisation, et envisage l’application du billet électronique aux personnes visitant la République dominicaine sur des vols privés de compagnies aériennes qui, pour une raison quelconque, n’ont pas la capacité d’envoyer leurs listes de passagers.

La réunion était présidée par le ministre de la défense, le lieutenant général Carlos Luciano Diaz Morfa, ERD, qui, en tant que président de la Conasac, a déclaré que « les réunions visent à renforcer davantage l’aviation civile en République dominicaine et à contribuer aux lignes directrices en matière de transparence exigées par les organisations internationales ».

La Conasac est l’organe collégial interagences de l’État, qui réunit les entités impliquées dans le secteur de l’aviation civile, et dont l’objectif est d’aborder les questions de sécurité et de facilitation de l’aviation dans le pays.

Lors de la première session ordinaire de cette année 2023, la Conasac a modifié un règlement et deux (2) nouveaux règlements ont été insérés dans le Programme national de sécurité de l’aviation civile (PNSAC), sur les contrôles de sécurité des personnes et des objets qui sont embarqués dans les aéronefs.

Au cours de la réunion de travail, des statistiques actualisées ont également été présentées sur le plan pilote d’inspection secondaire des bagages enregistrés sans la présence des passagers dans les aéroports internationaux des Amériques Dr. José Francisco Peña Gómez (AILA) et Gregorio Luperón (AIGL).

Lors de la réunion, il a également été proposé de continuer à développer la mesure mise en œuvre par l’aéroport international Joaquín Balaguer avec l’utilisation de scooters électriques pour le personnel du CESAC, qui supervise les aires de trafic et les hangars, afin de rendre leur travail plus efficace.

L’assemblée s’est tenue dans les installations du Corps spécialisé dans la sécurité des aéroports et de l’aviation civile (CESAC) du ministère de la Défense, en présence de son directeur, le général de brigade Floreal Suárez Martínez, FARD, et des membres de la direction des renseignements de l’état-major interarmées du MIDE, de l’armée de l’air de la République dominicaine (FARD) ; des représentants du ministère des affaires étrangères, de la police nationale, de la direction nationale du contrôle des drogues, du département national des renseignements, de l’institut dominicain de l’aviation civile, du conseil de l’aviation civile, du département des aéroports, de la direction générale de l’immigration, de la direction générale des douanes, de la direction générale des passeports, de l’institut dominicain des postes, ainsi que des représentants des administrateurs des aéroports privés du pays et de l’association des compagnies aériennes de la République dominicaine.

Source: Mide.gob.do

author avatar
République Dominicaine Live

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × un =

Verified by MonsterInsights