La République dominicaine cherche à ajouter des sites à la liste du patrimoine culturel mondial de l’UNESCO

La ministre de la Culture de la République dominicaine, Milagros Germán, et Jorge Ortiz Carela, maire de San Gregorio de Nigua, ont signé cette semaine un accord de collaboration dans le but d’établir des actions qui conduiront à l’intégration des sites historico-culturels situés dans la municipalité de San Cristóbal dans la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

L’accord établit que la Municipalité de Nigua, avec le personnel technique du Ministère de la Culture, à travers la Direction du Patrimoine Monumental, assurera l’entretien des monuments indiqués, ainsi que leur maintien dans un état de conservation adéquat.

Cela inclut la réalisation d’actions préventives dans les bâtiments indiqués, si nécessaire en raison d’urgences, sous les directives du personnel technique du ministère de la Culture.

L’accord comprend également des actions liées au tourisme culturel, telles que l’organisation de visites guidées, d’expositions, de spectacles d’arts plastiques ou de musique compatibles avec les caractéristiques des monuments et liées à leur gestion culturelle, ainsi que tout type d’activité informative visant à diffuser davantage l’histoire et les valeurs des monuments.

Les deux institutions entreprendront également une série d’actions conjointes pour obtenir la nomination des moulins coloniaux comme site du patrimoine mondial par l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

Gamal Michelén, vice-ministre du patrimoine culturel, et Juan Mubarak, directeur général du patrimoine monumental, ont également assisté à l’événement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

deux × deux =