La République dominicaine et le Chili approuvent un cinquième programme de coopération

La République dominicaine et le Chili ont tenu la cinquième réunion de la commission mixte de coopération technique et scientifique entre les deux gouvernements, qui a abouti à l’approbation du cinquième programme de coopération pour la période 2021-2023, qui sera dynamisé par quatre projets.

L’événement a été dirigé par la vice-ministre de la coopération internationale du ministère de l’économie, de la planification et du développement, Olaya Dotel, et le vice-ministre des affaires économiques et de la coopération internationale du ministère des affaires étrangères, Hugo Rivera Fernández ; Cristián Jara Brito, directeur exécutif de l’Agence chilienne de coopération internationale pour le développement (AGCID), et l’ambassadeur du Chili en République dominicaine, Romilio Gutiérrez.

Les quatre projets d’assistance comprennent le renforcement de la transparence, par le traitement approprié des données personnelles en République dominicaine et au Chili, qui sera exécuté par la DIGEIG ; l’assistance technique dans la gestion des projets de technification de l’irrigation, et la mise en œuvre du mécanisme financier de confiance, à la charge de la commission pour la promotion de la technification du système national d’irrigation.

En outre, le renforcement des capacités d’enseignement au niveau des institutions d’enseignement supérieur en République dominicaine, à exécuter par l’Institut communautaire technique supérieur, et le renforcement des capacités techniques de la République dominicaine dans la mise en œuvre des audits miniers, à exécuter par le ministère de l’Énergie et des Mines.

La coopération Sud-Sud fait preuve d’un dynamisme particulier dans la région, reconnaissant qu’elle possède un énorme potentiel en matière d’échange d’expériences et de consolidation des bonnes pratiques, tout en contribuant à promouvoir des projets et des actions dans des secteurs à fort impact sur le développement.

À cet égard, le vice-ministre Dotel a indiqué que la relation de coopération entre le Chili et la République dominicaine s’est caractérisée par une ouverture à la possibilité d’identifier des initiatives dans des domaines importants d’intérêt national, permettant, sur la base des expériences et des bonnes pratiques accumulées, de renforcer les capacités des organismes nationaux, tout en progressant vers la réalisation des objectifs de développement du gouvernement dominicain.

Il a souligné la satisfaction du pays quant aux progrès réalisés dans la mise en œuvre du programme 2018-2020, grâce auquel des questions telles que la coopération économique pour le développement, le système de protection de l’enfance, l’agriculture et la sécurité alimentaire ont été abordées.

Il a noté que la célébration de cette nouvelle commission mixte est un signe du grand effort et de l’engagement du gouvernement du Chili pour renforcer les capacités sectorielles de la République dominicaine, et le développement d’actions axées sur la consolidation de la gestion de la coopération internationale bilatérale.

Alliances d’antan

Le vice-ministre Rivera a déclaré que le Chili a été un allié du développement de la République dominicaine, grâce à la mise en œuvre d’importants projets de coopération dans les domaines des finances, de l’éducation, des mines et de la transparence gouvernementale. Il a remercié le travail effectué par le vice-ministre de la coopération internationale, dans l’institutionnalisation de toute la coopération internationale dans le pays.

Le directeur exécutif de l’agence chilienne a déclaré que ce type de coopération permet de renforcer les politiques publiques des deux pays afin d’atténuer les conséquences de la pandémie et de la post-pandémie. Il a souligné que le renforcement institutionnel est mutuel.

De son côté, l’ambassadeur du Chili a déclaré qu’il s’agissait d’une excellente occasion de renforcer la coopération dans le cadre des relations économiques et politiques et de définir les lignes de coopération pour les années à venir, dans une bonne direction pour les deux nations, afin de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des populations.

L’avancement des projets bilatéraux mis en œuvre et en cours d’exécution dans la période 2018-2020, en soulignant les résultats obtenus dans le même a été fait par le chef du Département du suivi de la coopération bilatérale, Pamela Polanco.

Au cours de l’événement, le directeur de l’AGCID et le vice-ministre de la Coopération internationale ont signé le procès-verbal de la Vème réunion de la Commission mixte de coopération technico-scientifique pour la période 2021-2023. L’événement, qui s’est tenu dans les locaux du vice-ministère de la coopération internationale du ministère de l’économie, a également vu la participation de représentants des institutions bénéficiaires des projets.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

dix-huit − deux =