La République dominicaine organise le premier forum du carbone pour encourager la déclaration volontaire des émissions de GES

Le jeudi 7 avril, la République dominicaine accueillera le premier Forum du carbone, un espace d’échange d’informations et de connaissances sur les outils disponibles dans le pays pour mesurer l’empreinte carbone des entreprises et des institutions. Cette réunion vise à encourager la déclaration volontaire des émissions, une première étape vers l’émergence du marché volontaire du carbone.

Le Forum est l’événement culminant du projet « Impliquer le secteur privé dans l’adaptation au changement climatique en République dominicaine », et est organisé par le Conseil national pour le changement climatique et le mécanisme de développement propre, le ministère de l’environnement et des ressources naturelles et le ministère de l’économie, de la planification et du développement. Il est soutenu par l’Agence française de développement (AFD) et Expertise France, en partenariat avec la Plateforme carbone mexicaine (MEXICO2).

Cette activité accueillera des intervenants de premier plan tels que Luis Miguel Galindo, responsable des affaires économiques de l’unité « Changement climatique » de la division « Développement durable et établissements humains » de la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC) ; Ximena Aristizabal, du Fonds vert pour le climat ; Catherine Leining, experte en politique climatique de Nouvelle-Zélande ; Rodolfo Lacy, de l’OCDE, et Milagros De Camps, vice-ministre de la coopération internationale du ministère de l’environnement et des ressources naturelles.

Le Forum se tiendra le jeudi 7 avril 2022 de 9h00 à 15h30 et devrait réunir plus de 300 participants nationaux et internationaux. L’événement comprendra des présentations par plus de 30 experts de 11 pays et sera diffusé en ligne à l’adresse suivante : (https://bit.ly/3x03GZZ).

Le Forum dominicain du carbone offrira un espace de dialogue et d’échange d’informations, dans le but de sensibiliser les différentes parties prenantes aux marchés du carbone, de promouvoir le développement de projets présentant des avantages connexes en matière d’adaptation et d’activer la demande de réduction des émissions en République dominicaine, en vue de renforcer l’action climatique exceptionnelle du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

sept − six =