La République dominicaine présente aux investisseurs internationaux les mesures prises par le gouvernement pour stimuler le dynamisme économique

Le ministère des finances, représenté par la vice-ministre du crédit public, María José Martínez, a participé à la « XI BBVA Latin America Conference », qui s’est tenue les 10 et 11 mai à New York, aux États-Unis.

Au cours de son intervention, la vice-ministre a présenté aux investisseurs la résilience de l’économie dominicaine, portée par les efforts du gouvernement. En outre, elle a expliqué les mesures administratives prises pour soutenir la hiérarchisation des dépenses publiques et l’augmentation des recettes sans affecter la croissance économique.

En ce qui concerne la gestion de la dette publique, il a présenté les résultats de l’opération opportune d’émission d’obligations et de gestion du passif sur les marchés internationaux réalisée le 16 février, quatre jours avant le déclenchement du conflit entre la Russie et l’Ukraine, qui a eu un impact important sur les marchés internationaux.

En outre, M. Martinez a souligné l’effet de cette gestion sur les indicateurs de la dette, qui se traduit par une diminution du ratio de la dette du secteur public non financier (SPNF) par rapport au produit intérieur brut (PIB) de 56,7 % en 2020 à 51,1 % en 2021.

Lors de la conférence, organisée par la Banco Bilbao Vizcaya Argentaria (BBVA), les perspectives de développement social et économique de la région sont présentées, dans le but de montrer les principales opportunités qui s’offrent aux investisseurs.

« La participation à ces réunions fait partie de la stratégie de relations avec les investisseurs que nous avons au ministère des Finances, qui réaffirme l’engagement de l’administration à atteindre son objectif d’atteindre le grade d’investissement et, en même temps, encourage l’investissement dans notre pays », a déclaré le vice-ministre du crédit public.

La conférence réunit des émetteurs de dette publique et privée d’Amérique latine, ainsi que des analystes et des investisseurs internationaux, pour discuter des perspectives économiques, politiques, sociales et géopolitiques actuelles de la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − treize =