La République dominicaine reçoit des fonds pour lutter contre la peste porcine africaine

L’Organisation régionale internationale pour la santé des plantes et des animaux (OIRSA) a livré des fournitures de laboratoire au ministère de l’agriculture, dans le cadre de l’urgence nationale causée par la peste porcine africaine (PPA) en République dominicaine.

Les réactifs livrés ont une valeur de 5 872 000 RD$ (ou son équivalent en devises étrangères de 102 294 $ US) et seront utilisés pour l’échantillonnage dans les fermes du pays.

« En tant qu’OIRSA, nous sommes engagés dans les efforts de contrôle, d’éradication et de prévention de la PPA dans le pays, et nous savons que l’un des éléments fondamentaux de sa lutte est le diagnostic opportun et correct de la maladie. C’est pourquoi nous livrons actuellement au laboratoire central vétérinaire (Lavecen) des réactifs qui seront utilisés pour la détection de la peste porcine africaine », a déclaré Ana Melo, représentante locale de l’OIRSA.

Dans le passé, l’institution régionale a fourni des kits pour le dépistage de la peste porcine africaine, qui est une maladie virale grave affectant les porcs domestiques et sauvages.

La peste porcine africaine est très contagieuse et responsable de lourdes pertes économiques et de production. Il est établi que jusqu’à 100 % des animaux d’une exploitation qui sont infectés par la maladie meurent. La peste porcine africaine n’est pas transmissible à l’homme, de sorte que la viande de porc peut continuer à être consommée sans risque.

Étaient présents à la cérémonie de remise des clés le directeur de l’élevage, Giovanny Molina, le directeur de la santé animale, Rafael Núñez, la directrice du laboratoire central vétérinaire, Griselda López, la représentante de l’OIRSA dans le pays, Ana Lucia Melo, et le responsable de la santé animale de l’OIRSA au Panama, Carlos Moreno.

L’OIRSA a également remis à la Direction de la santé animale du matériel informatif et instructif qui sera placé dans les établissements, les fermes, les ports et les aéroports du pays pour prévenir la maladie. Elle a également fourni du matériel audiovisuel pour informer les visiteurs et les touristes arrivant dans le pays sur la prévention et la gestion de la maladie.

« Le soutien de l’OIRSA a été vital pour le ministère de l’agriculture dans la lutte contre la PPA et sa prévention. Toutes leurs contributions s’additionnent pour nous aider à contrôler la maladie et donner beaucoup plus de certitude au secteur dominicain de l’élevage porcin », a déclaré Rafael Núñez.

Les ministres et secrétaires de l’agriculture et de l’élevage du Mexique, d’Amérique centrale et de la République dominicaine ont déclaré un état d’urgence régional pour le confinement, le contrôle et l’éradication de l’épidémie de peste porcine africaine et ont convenu que l’OIRSA soutiendrait la maladie en République dominicaine.

À cette fin, un montant de 206 847 $ US a été alloué à partir des fonds de réserve d’urgence régionaux de l’OIRSA pour faire face à l’épidémie.

Renforts

Les autorités ont annoncé que l’accréditation de Lavecen pour les tests relatifs à la grippe aviaire et à la maladie de Newcastle avait été confirmée. Ce processus a bénéficié du soutien et de l’accompagnement technique de l’OIRSA et d’une contribution de RD$4 764 200 ou de son équivalent en devise américaine U$83 000.

De cette manière, l’OIRSA et le ministère de l’agriculture unissent leurs efforts en faveur de la prévention, du contrôle et de l’éradication des maladies aviaires d’importance économique, qui limitent le commerce régional et international.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × un =