Le gouvernement dominicain va fournir une assistance aux touristes ukrainiens et russes dans le pays

Le Cabinet du Tourisme a convenu avec ASONAHORES et les représentants des hôtels de garantir le séjour des touristes ukrainiens et russes qui se trouvent dans le pays dans ces lieux de vacances, jusqu’à ce qu’une solution définitive soit trouvée à leur situation, suite au conflit qui a surgi dans leurs pays.

La décision a été prise dans le cadre d’une réunion du cabinet du tourisme, dirigée par le ministre David Collado, convoquée en urgence pour traiter exclusivement de cette question.

Selon les enquêtes préliminaires, un total de 16 927 visiteurs ayant une résidence russe ou ukrainienne se trouvent actuellement dans le pays, la plupart séjournant dans différents hôtels.

Quant aux touristes russes, qui sont au nombre de 14 806 et séjournent à La Altagracia et dans un groupe plus restreint à Saint-Domingue, le processus de retour dans leur pays a été convenu avec les principaux voyagistes russes.

En ce qui concerne les visiteurs ukrainiens, le principal tour-opérateur ukrainien a identifié un total de 1 903 personnes qui sont encore dans le pays, dont 1 688 adultes et 215 enfants. Ils restent dans leurs hôtels respectifs, où ils resteront jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée pour leur retour chez eux.

Il a également été convenu, lors de la réunion du Cabinet du Tourisme, de réaliser une opération dans les prochaines 48 heures dans les hôtels afin de vérifier les besoins particuliers de chaque famille.

Au cours de la réunion, le ministre Collado a clairement indiqué que pour « le gouvernement dominicain et le cabinet du tourisme, la sécurité et le bien-être de tous les touristes sont une priorité ».

Il a également déclaré que le secteur privé du tourisme et le gouvernement feront tout ce qui est nécessaire pour que les familles de Russie et d’Ukraine ressentent notre chaleur, notre sécurité et notre soutien dans cette situation.

Le responsable a reconvoqué le Cabinet du tourisme pour assurer le suivi des mesures adoptées, voir les résultats de l’enquête réalisée et prendre les décisions nécessaires.

En 2021, la Russie et l’Ukraine ont représenté plus de 244 000 passagers, et en janvier et février 2022, 109 110 passagers. Cela a représenté 10 % du tourisme du pays.

L’impact de cette baisse sera compensé par la réactivation des différents marchés traditionnels tels que le Canada, la France, le Royaume-Uni et les pays d’Amérique du Sud.

En fait, au cours des 6 derniers mois, le Canada est passé de 10 620 passagers par mois à plus de 50 000 passagers en février, tandis que la France est passée de 5 844 à 32 503 en février et le Royaume-Uni de 442 à 12 473 passagers.

La diversité des arrivées est l’une des grandes forces de notre destination, ce qui permet d’atténuer l’impact de la situation actuelle dans les mois à venir, avec une fin d’année prévue supérieure à la période pré-pandémique.

Le comité d’urgence public-privé est en session permanente pour identifier les actions spécifiques à cette reprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

13 − 12 =